Algérie

L?eau de Beni Haroun arrive à Benbadis

Alimentée à partir des forages de la zone industrielle d?El Tarf, la commune de Benbadis, située à 35 km au sud-est de la ville de Constantine, sera desservie, dans quelques jours, à partir de la station de pompage d?El Khroub, laquelle reçoit les eaux du barrage de Béni Haroun depuis le mois de septembre 2007. « Pour le renforcement de l?AEP à Benbadis, à partir des eaux de Beni Haroun, des travaux de rénovation totale de la conduite ont été réalisés sur une distance de 14 km, chose qui permettra à une grande partie de la commune d?être servie un jour sur deux durant les prochains jours, avant d?arriver à une alimentation quotidienne pour l?été », précise Rabah Safi, directeur de l?hydraulique de la wilaya, qui affirme que les essais sur la nouvelle conduite se sont déroulés dans de bonnes conditions. Selon notre interlocuteur, la localité de Bounouara, dans la commune de Ouled Rahmoune, devra bénéficier d?un projet d?AEP à partir d?un nouveau forage réalisé dans la commune d?El Khroub. « Les travaux d?installation d?une nouvelle conduite sur une distance de 13 km a déjà été entamé. Elle permettra d?assurer une alimentation régulière des habitants de Bounouara, qui ont souffert durant des années, et où l?eau ne coulait dans les robinets qu?un jour sur dix », poursuit Rabah Safi. Ce dernier tiendra à rappeler qu?après avoir assuré une alimentation régulière des cités de la ville de Constantine à partir du barrage de Béni Haroun, les services de l?hydraulique songent déjà à faire bénéficier les communes situées dans la partie nord de la wilaya des eaux des nappes de Hamma Bouziane. Il s?agit, notamment, des localités et des zones éparses de Zighoud Youcef et de Beni H?midène.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)