Algérie

L?association de lutte contre la corruption dénonce

« Les Jeux africains livrés au gré à gré » L?Association algérienne de lutte contre la corruption (AACC) se dit consternée par rapport à la gestion des marchés des 9e Jeux africains dont la tenue est prévue pour l?été 2007. « Une grande partie des dépenses a été gérée selon la procédure du gré à gré », relève l?Ong. Et d?ajouter : « Cette procédure est une manière inappropriée, surtout dans ce cas de figure, de contourner la réglementation des marchés publics en vigueur. » L?AACC rappelle qu?en matière des marchés, le gré à gré, qui n?est pas astreint à l?avis d?appel d?offres, doit être utilisé uniquement dans des situations de grande urgence. Ce qui, selon l?AACC, n?est pas le cas concernant les 9e Jeux africains, « en ce sens qu?un comité d?organisation a été installé le 20 juillet 2005 ». « Ce qui donnait largement le temps au ministère de la Jeunesse et des Sports d?organiser ses dépenses dans le strict respect de la réglementation des marchés publics », souligne l?AACC.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)