Algérie

L'ANSEJ de Blida 'n'a plus de fonds" Des jeunes porteurs de projets en colère


Des centaines de jeunes souscripteurs du dispositif de l'Ansej se trouvent bloqués dans leurs projets à cause du retard considérable que met la direction de l'Ansej pour le virement de sa quote-part de 30% à la banque. Un virement bancaire indispensable en cette ultime opération de tout le processus pour les jeunes porteurs de projets afin de retirer leur chèque de banque pour pouvoir payer leurs fournisseurs. 'Revenez, patientez, nous n'avons plus de fonds", telles sont les réponses des responsables des agences de l'Ansej à Blida données aux jeunes qui perdent de plus en plus patience. Devant cette situation, certains souscripteurs qui voient leurs factures pour l'achat du matériel augmenter de 20 à 40% par rapport au montant arrêté envisagent de mener une action de protestation devant la direction de l'Ansej à Blida pour attirer l'attention des autorités locales.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)