Algérie

L?affaire du Tam Tam en instruction


Le juge d?instruction du tribunal de Aïn Témouchent a prononcé trois mandats de dépôt, trois mises sous contrôle judiciaire et trois libertés provisoires à l?endroit des neuf prévenus arrêtés suite au saccage du Tam Tam. Le procureur de la République a interjeté appel demandant le mandat de dépôt de tous les incriminés. Il ressort que quatre d?entre eux sont ceux-là mêmes que le wali avait reçu pour entendre leurs doléances et les assurer que celles-ci allaient être prises en charge. C?est au-delà de minuit, hier, que le prononcé du juge d?instruction a été donné. En écho, à Sidi Ben Adda, à 1 km de là, à vol d?oiseau, une manifestation se préparait depuis 20h. Une trentaine de personnes s?étaient attroupées mais vite dispersées par la gendarmerie qui n?a pas hésité à recourir à la force. On apprend, par ailleurs, que sept plaintes de victimes ont été enregistrées au tribunal dont un client dont la voiture a été incendiée. En outre, il s?avère, selon l?enquête, que parmi les personnes ayant participé au saccage, il y avait des salafistes venus en renfort de Sidi Bel Abbès et de Aïn Témouchent, le chef-lieu de wilaya.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)