Algérie

JSM Tiaret 2 AS Bousaada 1




Ezzerga assure l?essentiel Tiaret, Parc Omnisports Kaid Ahmed, beau temps, pelouse grasse, assistance moyenne, arbitrage de M. Houasni, assisté de MM Boulekrinet et Kentache. Avertissements : Bakhtaoui et Samir (JSMT) Boussafi (ASBousaada) Buts : Bourenane (28) et Bouziane (40) pour la JSMT, Boussaid (53?) pour l?ASBoussaada Les Bleus de la JSMT ont profité au maximum de l?opportunité d?un tel calendrier pour capitaliser six points en deux rencontres consécutives, jouées at-home. Face aux coriaces joueurs de l?A.S.Boussaada, la bande à Kadaoui n?a pas été par trente six chemins pour secouer les filets du longiligne gardien Zenati. Il a fallu jouer intelligemment avec des passes courtes, doublées d?un travail remarquable au milieu grâce à la clairvoyance d?un Benyoub qui distilla de bonnes balles en direction de l?attaque. Les locaux avaient tellement maîtrisé le jeu qu?ils finiront fort logiquement par ouvrir le score dès la 28? par l?inamovible Bourenane qui reprendra victorieusement mais rageusement une balle légèrement déviée de sa trajectoire par un défenseur. Un but venu à un moment où l?ascendant était net mais aussi et surtout grâce à des ouvertures lumineuses du faux ailier Boukhatem. Une minute auparavant, c?était Benzineb qui allait le faire, n?eut été le poteau qui sauva le gardien. Quelques minutes plus tard, les locaux qui maintenaient une certaine cadence arriveront sans grande peine d?ailleurs à doubler la mise par l?intermédiaire de Bouziane, ce jeune buteur concluait une action rondement menée par Boukhatem et Bourenane. A 2 à zéro, on croyait la cause entendue mais c?était compté sans ce fléchissement inexpliqué des locaux en seconde mi-temps où ils montrèrent un visage complètement différent. Mis en confiance, les coéquipiers de Boussaid, le transfuge de Témouchent, reprennent confiance, sortirent de leur coquille et commençaient à sérieusement inquiéter la défense, quelque peu affolée à l?exemple de Samir et de Yaghni dont les bévues étaient monumentales. C?est à juste titre d?ailleurs que Boussaid qui en voulait terriblement s?est vu offrir une balle qu?il prolongera dans les filets de Mekki (53). Le portier Mekki a dû d?ailleurs se racheter en annihilant un cuir qui allait droit dans la lucarne.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)