Algérie

JSK - MCO : Les joueurs décidés à réagir face au MCO

JSK - MCO : Les joueurs décidés à réagir face au MCO
Fabbro aux joueurs : «Jouez sans pression, concentrez-vous, on va gagner !» Bencherifa : «Je tâcherai d'être à la hauteur»
Qu'elle a été dure cette semaine pour les Canaris qui ont été soumis à une forte pression, tant la dernière défaite face à la JS Saoura a sapé le moral à tout le monde. A la reprise des entraînements mardi dernier, la déception se lisait sur tous les visages des joueurs qui venaient d'être sermonnés dans le vestiaire par l'entraîneur Fabbro et Mohand-Cherif Hannachi qui n'a pas mâché ses mots. Les joueurs ont été tous sensibles au discours qui leur a été tenu. Les coéquipiers d'Asselah, qui aura à lui seul vécu une semaine très particulière, se sont sentis responsables d'avoir raté un match à leur portée. Par ailleurs, nous avons constaté durant toute cette semaine de préparation de la 4e rencontre face au MCO, que les joueurs sont décidés plus que jamais à réagir, non seulement pour soigner leur classement mais surtout se réconcilier avec leurs supporters.
Fabbro opte pour un schéma offensif
Fallait-il jouer la défensive à Béchar avec autant de joueurs à vocation offensive et qui peuvent à n'importe quel moment frapper ' C'est en tout cas la question qui revient le plus dans l'entourage du club kabyle. C'est vrai qu'en déplacement, les entraîneurs préfèrent assurer leurs bases arrière. Toutefois, dans le football moderne, la meilleure défense, c'est l'attaque. Après avoir opté pour l'attaque face au WAT avec l'alignement de trois avant-centres, l'entraîneur italien est décidé à mettre en place, ce soir face au MCO, la même stratégie, à savoir Hanifi, Messaâdia et Hadiouche en pointe avec Ziad Hamza comme meneur de jeu. Le 4-3-3 sera donc le schéma sur lequel reposera la stratégie du duo Fabbro-Karouf avec de légers changements dans le onze qui a affronté le WAT. Hier, à l'occasion de l'ultime séance d'entraînement, Fabbro devait arrêter son onze type.
Mazari et Bencherifa d'entrée
Concernant les changements que va opérer Fabbro ce soir face au MCO, on citera d'abord le portier Mazari qui sera appelé à prendre sa place dans le onze, pour la première fois cette saison, à la place du capitaine Asselah auquel on a reproché des erreurs, après trois journées de championnat. Il est vrai qu'il est difficile de changer le numéro 1 et capitaine, mais quand on voit les fautes commises à Béchar, Asselah devra, selon un membre du staff technique, céder sa place, ne serait-ce que pour un match ou deux. Ce qu'il faut aussi retenir, c'est que Mazari se dit prêt à assumer son rôle, lui qui a hâte de montrer ce qu'il est capable d'apporter à son équipe. Concernant la ligne défensive, Fabbro compte aligner Bencherifa à la place de Mekkaoui blessé.
Plusieurs variantes possibles au milieu
Au milieu de terrain, il n'y a rien à dire, les choix sont nombreux pour Fabbro et il suffit juste de savoir gérer cette pléiade de joueurs. Même le meneur de jeu Mokdad, qui n'a encore pas joué la moindre minute, devait hier être retenu dans les 18. D'ailleurs, lors de la séance de jeudi dernier, plusieurs variantes ont été essayées. Mokdad, Bellakhdar et Bouaïcha y ont pris part. Hier à l'occasion de l'ultime séance, Fabbro devait en principe retenir la composante la plus efficace qui devrait conduire la JSK vers sa deuxième victoire de la saison.
Fabbro aux joueurs : «Jouez sans pression, concentrez-vous, on va gagner !»
L'entraîneur italien mesure l'importance du match de ce soir, de son résultat particulièrement qui déterminera à coup sûr son avenir à la barre technique. Le technicien italien n'est pas resté sans lire entre les lignes le message que lui a adressé son président. Ce dernier a, en effet, demandé à Fabbro d'assumer ses responsabilités. Le président Hannachi a aussi fait savoir qu'il ne tolérerait plus aucun autre faux pas. Afin d'éloigner ses poulains de toute forme de pression qui pourrait causer des désagréments, Fabbro s'est encore adressé aux joueurs, en leur disant : «Jouez sans pression. Depuis le début de la saison, nous développons un niveau de jeu acceptable. Les deux défaites concédées doivent être oubliées. Concentrez-vous sur votre match et on va gagner». Fabbro refuse qu'on parle de pression, estimant que la sérénité est totale.
«Il n'y a pas de cassure, mes joueurs vont réagir»
Pour le technicien italien, la mobilisation de ses troupes est totale. Autrement dit, le dernier revers essuyé à Béchar n'a pas provoqué de cassure dans son groupe. Au contraire, les joueurs se sont montrés solidaires. Pour preuve, leur réaction après les critiques portées contre Asselah. Aussi, Fabbro reste optimiste pour ce soir, il déclare : «Il n'y a pas de cassure dans mon groupe, les joueurs ont travaillé toute la semaine avec beaucoup de concentration, j'ai senti qu'ils ont reçu le message et vont réagir. Le public doit être nombreux pour les soutenir, il doit jouer son rôle de 12e homme. La JSK mérite un grand public».
Il remplacera Mekkaoui au poste de latéral gauche
Bencherifa : «Je tâcherai d'être à la hauteur»
Aligné en tant que meneur de jeu depuis le début de la saison, l'ex-Koubéen, Walid Bencherifa, sera appelé, ce soir, à jouer comme défenseur gauche. En l'absence de Mekkaoui, Fabbro compte titulariser Bencherifa dans un poste qui ne sera pas nouveau pour lui. Accosté à la fin de la séance d'hier, Bencherifa nous a confié qu'il était prêt à répondre présent et jouer là où le besoin se fera sentir. Il espère réussir dans ce rôle qu'il dit avoir l'habitude d'assumer. Entretien.
D'abord, pouvez-vous nous parler de l'ambiance qui règne à l'entraînement depuis la reprise '
Honnêtement, nous avons tourné la page de la dernière défaite face à Saoura. Nous sommes rentrés directement dans le vif du sujet, à savoir la préparation du match face au MCO. Il est vrai que la défaite à Béchar nous a beaucoup perturbés, mais il faut réagir et se montrer forts mentalement pour se racheter. Je sais que cela a fait très mal à tout l'entourage du club, joueurs, dirigeants et supporters. Nous avons raté une belle opportunité de gagner, nous en sommes conscients, et nous tâcherons de nous racheter.
Pensez-vous qu'une victoire samedi face au MCO fera ramener la sérénité et vous donner plus d'énergie pour la suite du parcours '
Bien sûr que oui ! Je pense que samedi, notre seul mot d'ordre sera de gagner ce match pour qu'on puisse retrouver le sourire. Nous sommes tous déterminés à frapper fort pour nous remettre de la grosse déception née de la défaite face à la JS Saoura. Nous n'avons pas d'autre alternative que de vaincre.
Sur un plan personnel, le fait de vous entraîner avec le groupe prouve que la blessure que vous avez contractée face à Saoura a disparu, n'est-ce pas '
Tout à fait, je me rappelle vous avoir dit que j'ai déjà contracté la même blessure auparavant et que je m'étais rétabli en 24h. Heureusement d'ailleurs que je m'en suis très vite remis, car je ne souhaite pas rater des matches. L'heure est à la mobilisation, on tâchera de nous ressaisir pour récupérer les points perdus.
Avec l'absence de Mekkaoui sur le flanc gauche, Fabbro songe à vous pour le remplacer, êtes-vous prêt à assumer cette mission en défense '
Oui, je suis prêt à répondre présent là où le staff technique aura besoin de moi. Je pense qu'avec la blessure de Mekkaoui, je serai appelé à le remplacer en défense, un poste que j'ai déjà occupé par le passé. Je ferai de mon mieux pour ne pas décevoir, je tâcherai d'être à la hauteur de cette responsabilité.
Le fait de vivre une terrible pression cette semaine ne risque-t-il pas d'influer sur votre prestation ce samedi, surtout qu'un faux pas est interdit '
Il ne faut surtout pas jouer ce match sous une forte pression, cela risquerait de compliquer sérieusement notre mission. Dans la semaine qui a suivi la défaite face à Saoura et surtout après les deux discours de l'entraîneur et du président, nous sommes décidés à réagir. Il est vrai que ça nous a fait mal d'avoir perdu à Béchar, mais nous allons récupérer ces points.
Espoirs : Raïah touché aux adducteurs
Le jeune talent de l'équipe Espoirs, Raïah, est depuis quelques jours forcé au repos. Il ne s'entraîne pas avec ses partenaires, en raison des douleurs ressenties à l'adducteur. D'ailleurs, avant-hier, il était présent au stade en tenue de ville et a été examiné par le staff médical qui lui a prescrit un repos total. Pour le match face au MCO, Raïah sera le grand absent dans un match qu'il faudra gagner à tout prix. Après trois journées, les Espoirs kabyles ne comptent qu'un seul point récolté face au WAT à domicile.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)