Algérie

JS Souahlia 1 - CJS El-Abed 2


Quand la forme physique fait défaut ! Stade communal de Ghazaouet, beau temps, public moyen, arbitrage de MM. Belarbi, Meddani et Bendada (LFW Tlemcen) Avertissements : Benaisti 85’ (CJSEA) But : Boughazi 13’ (JSS) - Boualamat (1) 11’ et Boubekri 75’ (CJSEA) JSS : Ouadah 1, Slimani, Lakhal, Moussaoui, Mezouar (Cap), Kraïn, Boughazi (Mezari), Ouadah 2 (Mouss), Seddouki, Baroudi, Henni. Remplaçant : Derrez Entraîneur : Hocini CJSEA : Gacem, Sahnouni I, Benaïssa, Lachgar, Sahnouni 2, Yousfi 1, Boualamat 1, (Yousfi 2), Dich, Sahnouni 3 (Benaisti), Touati, Boubekri Remplaçants : Boualamet 2, Lazhar, Debrouk, Boualamat 3S’il y a bien un compartiment qui a raté son match jeudi dernier, c’est bien la défense de Souahlia. Le début de la rencontre qui a opposé les deux voisins était à l’avantage des locaux qui ont réussi à exercer une légère domination sur le camp adverse puisque les «Sahli» étaient derrière la première alerte, à la 6’. Profitant d’une balle de Boughazi, Henni était à deux doigts d’ouvrir le score, n’était-ce la vigilance du portier visiteur. Cette occasion a été une douche froide pour les «Miniers» qui se sont bien organisés, s’appuyant sur des contres attaques à partir du milieu du terrain. A la 11’, suite à un retrait de Boubekri et un flottement de la défense locale, Boualamat 1 récupère la balle dans la surface de réparation et fusille Ouadah impuissant. Menés au score, les «Sahli» ne baissent pas les bras puisque deux minutes après, une balle arrêtée bien bottée par Kraïn trouva Boughazi qui remet les pendules à l’heure. La première période est sifflée sur le score de parité (1-1). La deuxième mi-temps a été un peu musclée avec une bonne réaction des visiteurs plus frais que leurs adversaires du jour. Voulant le gain du match, les coéquipiers de Mezouar ont cru en leurs possibilités mais le manque de fraîcheur physique, l’excès de précipitation et de concentration leur ont joué un mauvais tour. Car à la 75’, suite à une contre attaque bien menée par les «Miniers», l’excellent, Boubekri, l’homme du match, après avoir effacé trois défenseurs «sahlis» ne trouva aucune difficulté à mettre le cuir dans les filets de Ouadah. Assommés par ce but, les locaux commencent à être gagnés par les nerfs. C’est sur le score de 2 a 1 en faveur d’El-Abed que l’arbitre a sifflé la fin de la rencontre. A noter le bon arbitrage et le fair-play des deux équipes malgré le jeu musclé.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)