Algérie

Journée du 8 mars : Saadia la malchanceuse femme battue




Saadia, qui a accumulé pleins de déboires au cours de sa très courte existence, se souviendra certainement, et pendant très longtemps, de cette journée mondiale des femmes, célébrée ce 8 mars. Il est des noms qui n?ont rien de prédestiné, c?est bien le cas de Saadia qui a entrevu à peine le bonheur et n?en garde qu?un souvenir très vague. Sa félicité n?aura duré que l?espace d?une furtive demi-lune de miel. En effet, après quelques jours de mariage, son jeune époux périt dans un accident de la circulation. Comme on ne vit pas avec les morts, Saadia s?est remariée après un deuil qui semblait interminable à sa famille. Elle devient l?épouse d?un deuxième homme à la suite d?un mariage arrangé. Tout pouvait aller pour le mieux dans le meilleur des... bidonvilles où elle habitait. Mais son nouveau mari était intolérant, irascible, coléreux, agressif, violent... Ce 8 mars 2007, contrairement à des centaines de femmes de son entourage, Saadia a passé la nuit à panser les blessures faites par son époux. Celui-ci qui ne travaillait pas vivait au crochet des parents de Saadia qui payaient aussi le loyer de la bicoque d?un bidonville de la périphérie d?Oran. Mais il trouvait curieusement de quoi payer la bouteille de vin rouge qui lui permettait de se « remplir la tête ». Et cette veille du 8 mars 2007, il devait l?avoir bien pleine. Saadia l?attendait pour lui signaler qu?elle n?avait rien mangé de toute la journée et lui demander de l?accompagner chez ses parents où elle trouvait toujours quelque chose à mettre sous la dent. Mal lui en prit. Il devint fou furieux contre sa femme et se mit à la battre avec une sauvagerie telle que même l?ivresse ne pouvait justifier. Pendant que beaucoup de femmes étaient fêtées ce jour-là par leurs parents, leurs proches ou leurs collègues, Saadia pansait ses blessures. Elle a refusé d?aller à l?hôpital et a décidé de ne pas porter plainte contre l?énergumène. Mais s?est jurée de ne jamais plus vivre avec son bourreau. Cette journée fera donc date dans la vie de Saadia dont le nom (qui évoquait le bonheur) n?avait en ce qui la concerne, rien de prédestiné.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)