Algérie

Jijel Théâtre universitaire: des prix pour les meilleurs


Le quatrième festival national universitaire organisé par la direction des Oeuvres universitaires de la wilaya de Jijel a baissé rideau, mardi soir, à la résidence universitaire. En effet, la troupe de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj a remporté le prix du meilleur spectacle avec sa comédie «Sahihe fi aida» traitant des problèmes de la santé alors que la pièce «El-Leila El-Akhira» de la wilaya de Béjaïa a remporté le prix de la meilleure scénographie. La troupe de la wilaya de Laghouat, quant à elle, a décroché le prix de la meilleure mise en scène avec son spectacle «Es-Souet el assfer» alors que celle de Biskra a remporté le prix du meilleur texte avec son produit intitulé: «Boualem Fi hamam». S'agissant des prix des meilleures interprétations, celui de la meilleure interprétation féminine a été remporté par Letrache Loubna de la troupe de Batna dans le rôle «Chekerdouh» et celui de la meilleure interprétation masculine est revenu à Ahmed Bessam de la troupe de Jijel dans le spectacle «Aekel el majanine». Cependant le grand public qui a assisté à cet important rendez-vous théâtral qui a drainé, faut-il le souligner, une grande foule, a été surpris par le fait que le spectacle «Trahi par sa confiance» de la troupe d'Assirem de l'université de Hasnaoua de Tizi-Ouzou ne figure pas sur la liste des lauréats de ce festival national qui, avec une meilleure prise en charge des jeunes talents dans les campus universitaires, pourrait être un réservoir pour le théâtre national en quête des comédiens. Interrogé par nos soins, un membre de jury de ce festival national nous a affirmé que la troupe de Tizi-Ouzou a déjà remporté le prix de la meilleure interprétation féminine, l'an dernier, avec ce même spectacle et les règles nous empêchent de primer le même produit deux fois. Des participants avec lesquels nous nous sommes entretenus n'ont pas manqué de rendre hommage aux membres du comité organisateur qui a veillé au grain pour le bon déroulement de cette «fordja» dont les artisans ont fait un pèlerinage à Yema Mezghiten. Notons, enfin, que ce festival a vu la participation de 23 troupes des différentes directions des oeuvres universitaires du pays.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)