Algérie

Israël veut brouiller les plans palestiniens

Escalade militaire en Cisjordanie La presse israélienne a unanimement qualifié d?échec la vaste opération militaire baptisée « Hiver chaud », à laquelle ont participé quatre unités militaires, renforcées par une troupe de gardes frontières, à Naplouse, en Cisjordanie occupée. Ghaza : De notre correspondant Les forces israéliennes ont investi tout Naplouse de dimanche à l?aube jusqu?à jeudi passé sans pouvoir annoncer la moindre réussite. Sur le site électronique du quotidien israélien Haaretz on pouvait lire : l?opération militaire a pris fin aujourd?hui, jeudi, sans que les troupes israéliennes ne parviennent à arrêter un des activistes recherchés de l?Intifadha en plus de la blessure de trois des soldats qui participaient à cette campagne militaire ainsi que la mort d?un Palestinien de 50 ans. Au cours de cette opération, la plus vaste depuis le mois de juillet 2006 en Cisjordanie occupée, l?armée israélienne, qui dit avoir découvert trois laboratoires utilisés pour la fabrication d?explosifs, affirme que les kamikazes palestiniens qui ont perpétré des opérations suicide l?an dernier, étaient originaires de Naplouse. Après son incursion, l?armée avait imposé un couvre-feu total à la ville ainsi qu?à La Casbah de Naplouse. Les soldats israéliens ont entrepris des perquisitions, passant de maison en maison, malmenant les habitants et détruisant tout sur leur passage. Beaucoup de maisons, dont tous les occupants ont été rassemblés dans une seule pièce sans pouvoir la quitter, ont été occupées et dans lesquelles ont pris position des snipers. L?armée d?occupation, qui n?avait pas réussi à mettre la main sur les hommes recherchés, a entrepris un retrait tactique lundi soir. Des engins de la municipalité ont profité de ce laps de temps pour raser des remblais de terre érigés aux entrées de La Casbah faite de ruelles étroites, fief des résistants de la région, où l?armée israélienne a concentré ses opérations militaires. Après deux jours de couvre-feu, les commerçants ont progressivement rouvert leurs magasins. Craignant un retour de l?armée israélienne, de nombreux habitants ont constitué des stocks de provisions. Les soldats avaient en outre pris d?assaut les locaux d?une chaîne de télévision locale, Al Sanabel, et confisqué l?émetteur et des ordinateurs. Le propriétaire de la station, Nabigh Breik, a été arrêté, selon des sources de sécurité palestiniennes. Espérant pouvoir arrêter des résistants recherchés qui se seraient découverts après le retrait, les troupes israéliennes sont revenues en force mardi, ont réoccupé la région dans son ensemble et ont imposé le couvre-feu à des dizaines de milliers de personnes. Jeudi, le jour de leur retrait, les soldats israéliens ont effectué un raid dans le camp des réfugiés d?Al Faraa où ils ont essuyé des tirs de la part des résistants. Le président palestinien, qui a effectué la semaine passée une tournée dans certains pays européens et arabes pour expliquer et défendre l?accord de La Mecque entre le Fatah et le Hamas, a condamné l?agression israélienne et demandé au gouvernement israélien de « retirer immédiatement son armée de Naplouse ». Par ailleurs, un officier supérieur de l?armée israélienne a affirmé que le mouvement Fatah devient désormais plus dangereux que le mouvement islamiste Hamas. Le message est clair. Jeudi à minuit (22 h GMT), l?armée israélienne a bouclé la bande de Ghaza et la Cisjordanie occupée. Ahmad Abderrahmane, porte-parole officiel du mouvement Fatah et proche du président Abbas, a affirmé « qu?Israël effectue ces derniers jours une folle escalade militaire » dans le but évident de « faire échouer l?accord de La Mecque et empêcher la formation d?un gouvernement palestinien d?union nationale ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)