Algérie

INVESTISSEMENTS ETRANGERS Le CNI avalise 6 projets


Le Conseil national de l'investissement a approuvé six projets d'investissement impliquant des étrangers pour un montant de 34 milliards de dinars durant le premier semestre 2012.
C'est ce que le directeur général de l'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI), cité par l'agence nationale de presse, a indiqué hier. Selon Abdelkrim Mansouri, ces projets déclarés qui doivent créer plus de 1 200 emplois ont été introduits conformément à la règle de 49/51%. Il s'agit de deux projets de partenariat avec l'Espagne, de deux autres avec la France, d'un projet avec la Finlande et d'un autre avec le Liban. Les nouveaux projets portent sur la réalisation d'une cimenterie, d'une usine de production de mortier prêt à l'emploi et de colle, d'une usine de transformation industrielle du papier et la création d'une entreprise de pose de canalisations à grande distance. Il s'agit également de la création d'une entreprise d'études et de réalisation d'ouvrages électriques et gaz et enfin d'une usine de fabrication de machines agricoles, ajoute le responsable.
Les investissements déclarés en hausse
Dans ce contexte, l'ANDI indique que les projets d'investissements déclarés au premier semestre 2012 ont enregistré une hausse de 9%, totalisant 4 275 projets pour un montant de 410 milliards de dinars contre 3 922 projets à la même période de 2011. Ces nouveaux projets déclarés prévoient la création de plus de 47 000 emplois permanents. Par secteur d'activité et en termes de nombre d'emplois, le secteur des transports représente 52% des déclarations durant les six premiers mois de 2012 pour un montant des investissements de 34 milliards de dinars. En termes de montant, le secteur industriel représente 54% avec 608 projets et une part de 37% en termes d'emploi, précise le DG de l'ANDI. Le bilan des déclarations d'investissement fait apparaître une concentration des projets au nord du pays (2 722 projets) avec 1 604 projets au Centre. Par ailleurs, l'agence relève que 1 731 projets déclarés ont été localisés dans les zones à développer dont 795 au niveau du Sud et 936 autres dans les zones des Hauts-Plateaux.
Expansion notable des investissements en 2011
Selon les chiffres consolidés de l'année 2011, l'agence a enregistré 7 803 projets d'investissement déclarés pour une valeur de 1 378 milliards de dinars contre 436 milliards de dinars en 2010, soit trois fois plus. Ces investissements devaient générer plus de 140 110 emplois directs en 2011 contre 75 492 en 2009, soit environ deux fois plus. Les investisseurs nationaux arrivent en tête avec 7 780 projets d'investissement, soit 99,71% de l'ensemble des projets, alors que les investissements en partenariat avec des étrangers ne représentent que 23 projets. En valeur, les investissements nationaux totalisent 963, 289 milliards de dinars (70%) par rapport à l'ensemble alors que les investissements étrangers participent à hauteur de 414, 888 milliards de dinars (30%) par rapport au total. S'agissant des emplois générés par ces projets, les investissements nationaux devraient aider à la création de 128 051 emplois directs, soit 91% de l'ensemble alors que les investissements étrangers devraient participer avec 12 059 emplois directs (9%) par rapport à l'ensemble.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)