Algérie

Inter regions


RCR 2 - ESB 2 : Laameche ne pouvait à lui seul sauver le Rapid En recevant la formation de Berrouaghia, une mal classée, les relizanais, qui croyaient dur comme fer glaner les points de la rencontre et soigner leur capital point, se sont heurtés à un groupe solidaire à souhait et pratiquant un football ne reflétant guère la position qu?il occupe. Par une bonne occupation du terrain, les poulains de l?ex-international Djahmoune ont donné du fil à retordre aux capés de Ourdas qui s?inclinèrent à la 12? de jeu suite à l?infiltration de Medouar dans la zone de réparation pour finir par crucifier Hamou d?un tir croisé, c?est le silence d?église dans les travées du stade Zougari. Piqués dans leur amour propre, les locaux se lancèrent en attaque, cependant l?anarchie des actions et l?inefficacité des attaquants alignés ont privé le Rapid de buts immanquables. Le public réclamait alors Laameche qui fut incorporé à la 43?, 4? plus tard ce dernier, d?un tir tendu à la limite des 6 m ne laissa aucune chance au keeper et la joie revient. Sur ce score de parité, les 22 acteurs retrouvèrent les vestiaires. Après la pause, le jeu s?anima davantage et les lions de la Mina se montrèrent plus déterminants. On jouait la 57?, Laameche, toujours lui, prit à défaut l?arrière garde des visiteurs avant de tromper, d?un angle fermé, la vigilance du gardien, c?est le délire chez les supporters. 4? minutes plus tard, Mekhat idéalement servi par ce Laameche rata le KO. Nullement découragés, les coéquipiers de Medouar, croyant en leurs potentialités, ont réussi à niveler la marque à la 85? par l?entremise de Belhadj qui, d?un coup franc des 30 m, mit le cuir hors de portée de Hamou.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)