Algérie

Intempéries


Toitures arrachées et routes coupées Les fortes pluies accompagnées de vents très violents qui ont marqué le week-end, ont fait des dégâts matériels dans plusieurs localités de la wilaya de Tizi Ouzou. Dans la région de Draâ El Mizan, les vents qui ont soufflé durant la nuit de mercredi à jeudi ont arraché les toitures de nombreuses habitations dans le hameau de Sanana, un bidonville occupé par des familles ayant fui leurs villages pour cause de terrorisme. Selon notre correspondant sur place, 16 familles ont été touchées dans cette région. Certaines d?entre elles sont hébergées à l?hôpital Krim Belkacem de Draâ El Mizan, et d?autres dans des salles inoccupées d?une école primaire. Le bilan de la Protection civile, pour sa part, fait état de quatre familles seulement sinistrées à Draâ El Mizan où deux écoles primaires ont également subi des dégâts similaires. Deux salles de classe se trouvant dans une école du village Boufhima ont perdu leur toiture et une autre non loin du bidonville de Sanana. Pour ce qui est de l?état des routes, d?énormes embouteillages ont été signalés dans la ville de Draâ El Mizan d?où transitent des centaines de véhicules, venant de l?est du pays vers la capitale, pour éviter la RN5 qui a été coupée à la circulation au niveau de la localité de Beni Amrane. Dans le versant-est de la wilaya, des perturbations ont été signalées dans la région de Bouzguène. Au village Houra, la toiture de six salles de classe a été arrachée par les vents. Au chef-lieu de daïra, toutes les ruelles ont été inondées durant la journée du jeudi. Non loin de là, le pont de Sahel a été submergé par des eaux de l?oued, ce qui a fait que la route menant vers Illoula a été fermée à la circulation. Dans la commune d?Aït Zikki, c?est la neige qui a fait son apparition pour la première fois pour cette saison hivernale. D?autres perturbations ont été signalées à travers les quatre coins de la wilaya, telles les coupures d?électricité qui ont été fréquentes depuis la nuit de mercredi à vendredi. Heureusement, on ne signale aucune perte humaine.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)