Algérie

Incendies, blessés et vacarme de pétards


L’année du cochon démarre en fanfare en Chine La Chine et ses 1,3 milliard d’habitants ont accueilli ce week-end l’année du cochon dans le vacarme assourdissant de millions de pétards, de nouveau autorisés depuis 12ans. Pékin et ses 15 millions d’habitants n’ont eu le droit qu’à quelques heures de sommeil pour la plus importante fête de l’année. Dans la nuit de samedi à dimanche, un nombre record de pétards ont explosé, selon les autorités. La tradition veut que le maximum de bruit soit fait lors du Nouvel an afin de chasser les mauvais esprits, mais des raisons de sécurité avaient poussé à l’interdiction des pétards et feux d’artifice pendant 12 ans. Il ont été à nouveau autorisés en 2005. Un important dispositif de sécurité de plus de 400.000 personnes avait été mis en place, réunissant policiers, pompiers et milices de voisinage. Plus de cent incendies ont cependant été recensés à Pékin et 125 personnes blessées. L’an dernier, 16 Chinois avaient trouvé la mort dans l’ensemble du pays. Tout au long du week-end, la nouvelle année a été l’occasion de réunions de famille, synonymes de festins, et d’une gigantesque transhumance représentant 2,17 milliards de voyages en avion, en train, en autocar et en voiture sur une période de vacances qui s’étale sur 40 jours. Le président chinois Hu Jintao a passé le Nouvel an dans la province rurale de Gansu (nord-ouest), l’une des plus pauvres du pays.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)