Algérie

Ils travaillaient depuis 2 mois sur le chantier d’une mosquée


Trois clandestins marocains arrêtés à Bechar Ces derniers mois, on assiste dans la région de Bechar à une déferlante d’immigrants clandestins en provenance du royaume chérifien, et dont certains ont déjà été découverts et arrêtés. Les dernières interpellations qui ont eu lieu dans la matinée du 14 février concernent trois Marocains qui travaillent depuis deux mois déjà dans le domaine du bâtiment, plus exactement sur le chantier de construction de la nouvelle mosquée «Aïcha Oum el Mouminin», situé au quartier populeux des 622 logements. Présentés dans la même journée devant le procureur de la République du tribunal de Bechar, les trois mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt pour immigration clandestine. Le chargé de la communication au niveau de la sûreté de wilaya annoncera également que le président de l’association de la mosquée «Aïcha Oum El Mouminin» a reçu une citation directe pour comparaître devant le tribunal le 22 de ce mois pour répondre du grief retenu contre lui, à savoir la non-dénonciation de ces clandestins. Il est vrai que tant que ce genre d’immigrés jouissent de complicité de la part de nationaux, la traque ne pourra être que difficile et ses conséquences sécuritaires imprévisibles.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)