Algérie

Il sera aménagé sur 7 hectares à El-Kerma: Les poids lourds auront leur parc

Un parc pour poids lourds et engins de travaux publics sera réalisé prochainement dans la commune d'El-Kerma, a-t-on appris d'une source bien informée à la wilaya d'Oran. Le futur parc devra être aménagé sur un terrain de 7 hectares situé à Haï El-Amel aux abords du relais de l'aéroport d'Es-Sénia. Il s'agit en fait de réaliser une aire de stationnement équipée d'une clôture, de sanitaires... et un gardiennage 24h/24h, dans le souci de mettre un terme à l'anarchie en matière de stationnement des poids lourds à Oran.

La gestion de ce futur parc sera accordée par voie de concession à un privé. Selon notre source, un appel d'offres pour la sélection du concessionnaire sera bientôt lancé. «La concession sera accordée au plus offrant», soutient notre source. Contacté à ce propos, le premier-vice président de la commune d'El-Kerma n'a pas infirmé cette information. Cependant il s'est gardé de donner d'autres détails sur le projet. Selon cet élu, l'appel d'offres pour la sélection d'un concessionnaire du futur parc est en cours de finalisation. La décision des autorités locales d'aménager un parc poids lourds et engins de travaux publics a été prise à la suite de la propagation des aires de stationnement anarchiques à Oran et dans sa périphérie immédiate, à l'exemple de Bir El-Djir, Canastel, Haï Nedjma, Haï Bouamama... Le futur parc poids lourds dispose d'un emplacement stratégique avec un accès sur la RN4, l'autoroute Est-Ouest et la zone industrielle d'Es-Sénia. L'emplacement autorise également aux poids lourds de relier le port d'Oran en une vingtaine de minutes par le relais de l'aéroport via le rond-point de la station d'El-Bahia ou par le 4e bd périphérique via Haï Es-Sabah ou le rond-point de Canastel.

Les autorités locales avaient d'ailleurs finalisé récemment une étude de faisabilité d'une nouvelle route portuaire de la Corniche pour relier le rond-point de Canastel à l'établissement portuaire d'Oran. Ce projet, qui a été confié à un bureau d'études français, consiste surtout à prendre en charge les énormes problèmes de circulation du fait qu'il n'existe pour les poids lourds qu'une seule voie d'accès au port d'Oran. La voie express du Ravin Blanc est presque saturée à longueur de journée en raison des va-et-vient incessants des poids lourds. Il est à noter que l'idée de doter la wilaya d'Oran d'un parc poids lourds n'est pas récente.

Il y a quatre années environ, la daïra de Bir El-Djir avait entamé l'aménagement d'un parc près du rond-point de Canastel dans le souci de réglementer le stationnement des poids lourds dans cette zone. Toutefois le projet avait été abandonné suite à un litige sur la nature du terrain.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)