Algérie

IL A DEDICACE SON RECUEIL à CONSTANTINE Hamid Grine rencontre ses lecteurs

IL A DEDICACE SON RECUEIL à CONSTANTINE Hamid Grine rencontre ses lecteurs
Contrairement à sa dernière visite dans la ville des Ponts, il y a près d'un an où il neigeait, le soleil était cette fois-ci au rendez-vous et le public aussi. Un soleil qui a d'ailleurs fait plaisir à Grine, invité de la librairie Media Plus pour la vente-dédicace de son recueil de nouvelles, Une vie sur la pointe des pieds (éditions Alpha). Au-delà de la bonne humeur et de la convivialité, Hamid Grine a en toute simplicité échangé avec les journalistes, les étudiants ou avec ses lecteurs. Concernant ses rapports avec la presse écrite, Grine a tenu à clarifier certains propos : 'J'ai beaucoup d'amis journalistes que je respecte énormément. Mais parfois, j'avoue que je retrouve plus d'érudition chez des lecteurs que chez les journalistes. Je ne tolère pas par exemple qu'un journaliste demande à m'interviewer sans même m'avoir lu. Une fois, un journaliste m'a même questionné sur mes rapports et ma rencontre avec André Gide !' Questionné au sujet de la nouvelle génération des écrivains algériens, il avouera qu''aucune 'uvre ne l'a vraiment marqué', même s'il considère que la production littéraire algérienne est des plus abondantes et variées et qu'elle est 'plus consistante que la littérature française'. Toutefois, les derniers échanges virulents entre Kamel Daoud et Yasmina Khadra sont, selon Grine, 'une polémique stérile', tout en précisant qu'il apprécie les deux hommes. Quant à l'engagement des écrivains algériens dans la vie politique, il dira : 'L'écrivain est avant tout le porte-parole de ceux qui n'ont pas de parole. Je n'ai pas vu d'écrivains algériens, y compris moi-même, partir en Tunisie ou en égypte ou se prononcer clairement sur les révolutions arabes.' Enfin, la rencontre a été marquée par un événement fort sympathique : Hamide Grine a dédicacé son livre à Houari Boumediene, un jeune étudiant qui prépare un master sur son roman Il ne fera pas long feu. L'écrivain a promis de faire de ce coup de hasard une anecdote amusante à raconter.
Driss B.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)