Algérie

24 heures

Cité verte de Baba Ali : Un concept vide de sens
A Baba Ali, une cité dite «verte» est implantée aux abords de l'autoroute. Une enseigne gigantesque suspendue sur la devanture d'un immeuble, affiche le slogan «Cité verte», choisi par les pouvoirs publics pour définir ce lieu d'habitation. Cependant, à l'intérieur de la cité, on est frappé par le contraste entre ce qui est annoncé et la réalité. Tous les carrés réservés initialement pour accueillir de la végétation sont laissés en jachère. Les arbustes plantés pour les besoins de l'inauguration se fanent à vue d'?il. Les pots de fleurs se sont mués en cendriers. «Il est vrai que les initiateurs de ce projet avaient de bonnes intentions. Mais pour entretenir la cité, il faut impérativement mettre les moyens humains et matériels, et ce, afin de réaliser les espaces verts, tout d'abord, et maintenir un état permanent de verdure. Ce qui n'a pas été fait, et c'est dommage», confie un habitant de la cité.
Quartier Ben Driss : Un lotissement sans commodités
La cité Ben Driss, dans la commune de Bordj El Kiffan, est délaissée par les pouvoirs publics. Les habitants de ce vieux quartier déplorent l'absence d'aménagements, de commodités et d'équipements publics devant hisser leur cadre de vie à un rang acceptable. Le quartier est un conglomérat d'habitations difformes et mal agencées, ne répondant de surcroît à aucune norme urbaine. Les lots de maisons sont entrecoupés par des rues étroites non goudronnées. Dans les endroits les plus dissimulés de la cité, il n'y a pas de commodités, seuls les cafés grouillent de jeunes dés?uvrés. «Le quartier est dépourvu de salle de sport ou d'un centre culturel. Les autorités locales ont depuis toujours délaissé notre quartier. Concernant les aménagements urbains, notre quartier en est totalement dépourvu. Il n'y a ni jardin public, ni aire de jeux. Nous demandons aux responsables locaux qu'ils se penchent sur le cas de notre quartier, car nous manquons de tout», concluent nos interlocuteurs.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)