Algérie

Hakim Rahmouni. Attaquant du NARB Réghaïa


« Le huis clos nous a lésés » Transféré de l?OMR au NARB Réghaïa durant le mercato, l?attaquant Rahmouni ne désespère pas de voir son équipe se maintenir en Superdivision. Ecoutons-le.  Votre équipe est menacée par la relégation, mais il semblerait que le calendrier pour les matchs restants est favorable ?  C?est vrai qu?actuellement nous sommes relégables, mais n?oubliez pas qu?il reste encore cinq matchs à jouer et tout reste possible. Nous allons d?abord recevoir le MOB qu?il faut battre pour revenir à quatre points, après nous devons gagner tous les autres matchs, même à l?extérieur pour espérer assurer le maintien.  Pour votre prochain déplacement à Kouba face au RCK, êtes-vous en mesure de battre le leader ?  Pourquoi pas. Le RCK est certes l?équipe en forme cette saison, mais qui pratique un jeu ouvert. On peut créer la surprise. En tout cas, nous n?avons pas d?autres choix que de gagner tous nos matchs même à l?extérieur, comme je vous l?ai déjà dit.  Avec le huis clos suite à la sanction de votre stade par la LNF, ne pensez-vous pas que même à domicile vous allez jouer comme si c?était à l?extérieur ?  Exactement. Le huis clos nous a handicapés, car notre public nous a beaucoup aidés dans les moments difficiles et nous a permis de remporter des matchs difficiles comme face au MSPB. Vraiment, le huis clos n?est pas la bonne solution pour sanctionner les clubs et le public.  Vous avez déjà joué en Superdivision avec l?OMR, qu?est-ce qu?il faut dans de telles situations pour arriver à vos fins ?  Je pense que le plus important dans de telles situations est l?état psychologique du groupe. Les joueurs doivent se mettre dans la tête que rien n?est encore joué et que tout est possible. A partir de là, on jouera à fond nos chances et si par malheur on descend, on va l?accepter sportivement. Mais il ne faut pas abdiquer avant la fin du championnat.  Selon vous, quelles sont les équipes qui accèdent et celles qui rétrogradent ?  Pour l?accession, je pense que les cinq premières équipes sont bien parties pour l?accession et les chances sont égales. Pour la relégation, c?est pareil. Mis à part Bou Saâda qui est condamnée, le reste peut croire encore.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)