Algérie

800 hadjis bloqués à l'aéroport d'Oran


Près de 800 hadjis venus, mardi dernier de la région d'Adrar à l'aéroport d'Es-Senia, pour un embarquement qui devait avoir lieu vers 20h15, pour le vol 5.267 de la compagnie aérienne «Saudi Airlines» en partance pour Djeddah, ont dû passer la nuit dans la salle d'attente à cause d'une panne technique de l'avion. La nuit a été longue et fatigante pour ces hadjis, des vieux en majorité, qui n'ont eu d'autre choix devant cette situation que de prendre leur mal en patience et attendre la réparation de la panne. Le lendemain, leur calvaire n'était pas encore fini puisque durant toute la matinée leur avion était toujours cloué au sol. Selon certains témoignages, ces futurs hadjis, en raison de la longue attente se sont retrouvés dans un état de santé fragilisé. Arrivés vers 13h30, mardi, à l'aéroport d'Es-Senia, ils ont accompli les formalités d'enregistrement. Une opération qui s'est achevée vers 23h. Vers une heure du matin, ils ont embarqué dans l'avion à destination de Djeddah. Mais à la dernière minute, vers 3h du matin, ils ont été priés de débarquer à cause d'une panne technique survenue au niveau de l'avion de la compagnie «Saudi Airlines». Et c'est au beau milieu de la nuit que ces futurs pèlerins sont descendus de l'avion en direction de la salle d'attente de la zone B de l'aéroport et y sont restés jusqu'à d'hier après-midi, sans aucune prise en charge, selon certains hadjis, qui étaient dans la même salle d'attente. Nous avons contacté les services de l'aéroport, vers 13h30 hier, pour savoir si la situation a été débloquée pour ces pèlerins; cependant, la panne n'avait toujours pas été réparée et l'avion n'avait toujours pas quitté l'aéroport. Par ailleurs, d'autres hadjis, arrivés hier à l'aéroport d'Es-Senia, cette fois-ci en provenance des autres wilayas de l'Ouest et qui devaient prendre le vol de 11h15 de la même compagnie commençaient à s'inquiéter, du fait que jusqu'à 13h30, ils n'avaient pas encore embarqué vers les Lieux Saints.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)