Algérie - Revue de Presse

Guelma



Un geste noble Lors de l?explosion de gaz dans un immeuble à Guelma, qui a coûté la vie à 14 personnes, un fait important n?a pas été relevé : l?élan de solidarité et le geste salvateur dont ont fait montre les chauffeurs de taxi qui étaient garés dans le quartier de Aïn Defla, non loin du lieu de l?accident. Dès la déflagration, en attendant les pompiers, les chauffeurs de taxi, sans hésitation, sont accourus et ont transporté les blessés à l?hôpital Docteur Okbi. De fait, la plupart, ayant peu ou prou une idée sur le secourisme, devant les souffrances des blessés, n?y tenant plus, ont pris leur c?ur à deux mains et ont évacué les victimes vers l?hôpital. Cette action, on en parle à ce jour. Une action salvatrice pour certains blessés, car il y a eu des éboulements par la suite qui auraient pu être fatals pour eux. Chapeau bas à ces citoyens ! Distribution d?eau désordonnée Si dans la ville de Guelma l?eau coule toujours du robinet au grand bonheur des ménagères, il faut relever cependant que sa distribution donne le tournis au plus averti des habitants. En effet, dans quelque quartier que ce soit, sa distribution n?est pas régulière. Un jour, vous avez de l?eau vers 9h, un autre jour vers 16 ou 17h, parfois vers minuit... Y a-t-il des techniciens à l?Epdemia devant calculer l?arrivée de l?eau au robinet à des heures régulières et raisonnables ? Ou bien s?agit-il de la dictature des personnes qui s?occupent de l?ouverture des vannes ? En tout cas, dans certains quartiers, l?eau est distribuée après 8h. Celui qui ouvre la vanne ou qui donne l?ordre de le faire, ne pense vraiment pas aux femmes actives.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)