Algérie

Goldman Sachs: Attentes dépassées au 2ème trimestre malgré un bénéfice en baisse

La banque d'affaires américaine Goldman Sachs a annoncé, avant-hier, avoir dégagé un bénéfice en baisse de 12% au deuxième trimestre, invoquant une dégradation des conditions de marché, mais qui s'est avéré malgré tout supérieur aux attentes, tout comme le chiffre d'affaires. Le bénéfice net part du groupe est ressorti à 927 millions de dollars, soit 1,78 dollar par action alors que les analystes tablaient sur 1,17 dollar seulement. Le chiffre d'affaires a baissé de 9% sur un an entre avril et juin, à 6,63 milliards de dollars, dépassant également les prévisions des analystes qui attendaient 6,28 milliards en moyenne. "Au cours du deuxième trimestre, les conditions de marché se sont détériorées et le niveau d'activité de la part des entreprises comme des investisseurs a diminué en raison de la persistance de l'instabilité en Europe et des inquiétudes sur la croissance mondiale", a commenté le P-DG Lloyd Blankfein, cité dans le communiqué. "Notre priorité reste de répondre aux besoins de nos clients tout en gérant prudemment notre capital, nos liquidités et notre risque", a-t-il ajouté. La division de banque d'investissement a vu son chiffre d'affaires reculer de 17%, dont une baisse de 37% des émissions d'actions alors que le marché des introductions en bourse est atone. Le chiffre d'affaires de l'unité de gestion des investissements a en revanche progressé de 7%. L'action progressait de 2,17% à 99,80 dollars vers la mi-journée, lors des échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance officielle.
State Street rachète Goldman Sachs administration Services
Le groupe de services aux investisseurs institutionnels State Street Corporation a annoncé le rachat de la division de services de gestions pour fonds spéculatifs de la banque d'affaires américaine Goldman Sachs pour 550 millions de dollars. L'acquisition de Goldman Sachs Administration Services (GSAS), qui gère environ 200 milliards de dollars de fonds pour le compte de 150 clients gestionnaires d'investissements, devrait être finalisée au début du quatrième trimestre. State Street fournit des services d'analyse de risque, exécution des transactions, gestion de fonds et services de crédits aux fonds d'investissements de tous genres. Sa division de services aux fonds spéculatifs emploie plus de 3.000 personnes dans le monde.
Doper sa banque privée dans les pays émergents et en Europe
La banque d'affaires américaine Goldman Sachs veut développer sa banque privée hors des Etats-Unis, en particulier vers les pays à forte croissance et vers l'Europe, où elle compte se substituer aux banques locales en difficultés et obligées de réduire leur périmètre. "Nous allons faire croître notre banque privée en dehors des Etats-Unis. Nos activités dans ce domaine y sont actuellement très faibles mais nous comptons les faire progresser très rapidement", a commenté le directeur financier David Viniar. "Nous avons environ 50 milliards de dollars de dépôts maintenant, nous allons les augmenter et nous allons les utiliser" pour faire des prêts aux entreprises et aux grandes fortunes, a-t-il ajouté. "Nous pensons qu'il va y avoir des opportunités générées par le retrait des banques en Europe. A court terme il pourrait y avoir beaucoup d'opportunités pour nous même si nous ne les avons pas encore vues", a-t-il ajouté. "Nous restons optimistes pour les marchés à forte croissance", même si la croissance de ces pays y ralentit actuellement, a-t-il conclu. Une porte-parole du groupe a précisé que l'exposition nette de Goldman Sachs à la dette de la Grèce, l'Espagne, le Portugal, l'Irlande et l'Italie s'élevait à 2,5 milliards de dollars. Elle a refusé de dire si la banque s'était préparée à un éventuel éclatement de la zone euro, comme l'avait fait le directeur financier de Citigroup lundi.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)