Algérie

Geiger


Geiger
La formation sétifienne est à pied d'?uvre depuis hier dans la capitale soudanaise, Khartoum, où elle affrontera samedi prochain le club local d'El Merreikh, en match comptant pour la manche aller des 8es de finale de la Ligue des champions africaine. Pour ce voyage en terre soudanaise, le onze ententiste sera privé des services de son capitaine, Mourad Delhoum (suspendu), et de Kheïreddine Aroussi (blessé). En revanche, il récupérera pour la circonstance de nombreux titulaires ayant manqué le dernier match de championnat face au CRB, à l'image des Khedaïria, Rebiai, Zerara, Hadouche, Ziaya et Dagoulou.Pour permettre à ses poulains de s'adapter aux conditions de jeu (climat, pelouse) qu'ils rencontreront le jour du match, le staff technique sétifien a programmé deux séances d'entraînement sur le terrain du stade d'Oum Dorman dont l'une aura lieu demain à l'heure du match (18h algérienne). A propos de cette importante empoignade dont l'enjeu n'est autre qu'une qualification pour la phase de poules de la Ligue des champions africaine, le coach ententiste, Alain Geiger, dira :« Certes, la qualification se jouera en deux manches, mais il est très important de réussir la première. Je ne vous apprendrais rien en affirmant qu'un bon résultat ce samedi au Soudan nous permettra de prendre un ascendant psychologique sur notre adversaire. Ce qui va nous permettre d'aborder la manche retour en toute sérénité », a-t-il confié avant le départ de l'équipe pour le Soudan et de renchérir : « Il est clair que si l'on aspire à arracher un bon résultat, il va falloir à tout prix marquer ce fameux but à l'extérieur, si important dans ce genre de confrontation. C'est pour cela que je le dis et je le répète, ce match face à El Merreikh est celui des attaquants. »Cependant, le technicien français appréhende énormément cette empoignade face à un adversaire coriace et habitué à jouer les premiers rôles dans cette épreuve. « El Merreikh demeure une équipe solide, bien organisée dans tous ses compartiments. Ça reste un grand d'Afrique. C'est pour cela qu'il faut faire très attention à cette équipe et faire preuve de vigilance et de solidarité. On doit veiller aussi à ce qu'on soit prêts le jour du match, notamment sur le plan physique. J'attends beaucoup de mes joueurs, les attaquants, en particulier. C'est le moment pour ces derniers de se révolter. On sait très bien que marquer à l'extérieur va nous permettre de prendre une sérieuse option avant le match retour », a-t-il fait savoir


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)