Algérie - Investissements et partenariat

Franck Biancher (Président de la Chambre de développement : « Les entreprises monégasques sont intéressées par le marché algérien »


Franck Biancher, président de la Chambre de développement et de commerce de Monaco, est en visite de prospection à Alger. Il estime que les entreprises monégasques ont intérêt à inclure le marché algérien dans leurs stratégies d’investissement. Entretien.


 Qu’est-ce qui a motivé votre visite en Algérie ?
 Je suis venu en Algérie à l’occasion du Salon de la production nationale algérienne en compagnie de six entreprises monégasques. J’ai saisi cette occasion pour rencontrer, en marge de ce salon, les fédérations patronales, le ministère des Participations et de la Promotion des investissements (MPPI), des hommes d’affaires, ce qui m’a permis de connaître les secteurs d’activité dans lesquels il peut y avoir des opportunités d’affaires entre les entreprises monégasques et les entreprises algériennes. C’est donc un premier voyage de prospection. Je compte voir dans les prochains mois dans quelles mesures nous pourrions revenir en Algérie avec des entreprises monégasques pour déterminer les secteurs dans lesquels nous pouvons établir des partenariats à long terme et notamment dans les domaines du trading, import-export, agroalimentaire ainsi que les télécommunications.

 Quelles sont vos impressions sur le marché algérien ?
 C’est un marché en pleine transition. Le prince Albert II met en avant la politique de développement des relations entre les pays du pourtour de la Méditerranée (Euromed). C’est, pour nous, une bonne opportunité de renforcer nos liens avec l’Algérie. Nous avons déjà tissé des contacts avec le Maroc et la Tunisie, je crois que nous pouvons faire beaucoup mieux avec l’Algérie. C’est également une opportunité intéressante pour les hommes d’affaires algériens qui veulent développer leur chiffre d’affaires en Europe.

 Et que pouvez-vous apporter au marché algérien ?
 Nous pouvons sceller des partenariats. Nous voulons créer des sociétés communes avec des représentants locaux algériens dans différents domaines comme la construction, les services, de la réfrigération, la frigorification industrielle ou encore l’alimentaire. Il y a de nombreux secteurs que nous avons identifiés et qui pourraient être intéressants. Nous pouvons aussi aider les entreprises algériennes à l’exportation d’autant que l’accord d’association avec l’Union européenne leur permet désormais de pénétrer plus facilement le marché européen.

 Y a-t-il des entreprises monégasques qui ont manifesté leur intérêt à investir en Algérie ?
 Il y a un intérêt évident pour des raisons de proximité. Il vaut mieux s’installer dans des pays du pourtour méditerranéen que de chercher plus loin. Une chose est sûre : les entreprises sont prêtes. Reste à déterminer les opportunités d’affaires qu’on étudiera au cas par cas. Il est important de signaler, par ailleurs, qu’il y a déjà des entreprises monégasques présentes en Algérie qui ont investi dans le domaine des télécommunications ainsi que dans les soudures et raccord de canalisation d’eau et de gaz. Il y a également un partenariat avec un cabinet d’avocats ainsi que des sociétés activant dans le domaine de l’import-export. Nous sommes sûrs qu’il y a encore des opportunités qui sont aujourd’hui mal connues et que nous découvrirons par le dialogue et en analysant les souhaits des deux parties.

 Avez-vous quelques inquiétudes quant au marché algérien ?
 On me dit que les démarches administratives sont quelquefois difficiles. Mais il y a bien d’autres partenaires étrangers qui ont réussi en Algérie. Si on fait des partenariats sur le long terme, on va procéder étape par étape. S’il y a des difficultés, on essayera de les contourner. En tout cas, nous ne pouvons pas ignorer le formidable développement économique de l’Algérie dans notre stratégie.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)