Algérie

FOOTBALL


NATIONALE UNE L?instabilité des staffs techniques marque l?intersaison Une à une, les équipes de première division reprennent le chemin des entraînements. Les vacances de cet été ont été courtes pour les footballeurs. Préparation d?intersaison oblige, ils ont rechaussé les baskets pour fréquenter les aires d?oxygénation appropriées. L?intersaison a provoqué un petit chambardement au niveau des staffs techniques. Pratiquement la moitié des coaches qui ont terminé la saison 2003-2004 ont fait leur valise. Aït Djoudi (JS Kabylie ), Drid (MC Oran), Farhi (MC Alger), Anghulescu (USM Blida), Gigiu (US Chaouia), Zekri (CABB Arréridj), Mehdaoui (WA Tlemcen) et Amani (CR Belouizdad) ne seront pas sur le banc pour l?entame de la nouvelle saison. Les postes libérés ont été pourvus, ou vont l?être dans les prochains jours. Quatre clubs seulement sur treize n?ont pas été touchés par l?instabilité qui a caractérisé l?été 2004. L?USM Alger, ES Sétif, USM Annaba et ASO Chlef sont les clubs qui ont gardé le même attelage (président-entraîneur). Des huit entraîneurs qui ont quitté leurs fonctions à la tête des clubs avec lesquels ils ont bouclé la dernière saison, deux resteront en première division à la tête de deux pensionnaires de l?élite. Azzedine Aït Djoudi, après un second titre de champion d?Algérie, doublé d?une autre consécration (meilleur entraîneur de la saison), est sur le point de rejoindre le CABB Arréridj. Pour lui, la JSK, c?est (déjà) de l?histoire ancienne. Abderrahmane Mehdaoui retourne à Alger pour prendre les commandes du MC Alger. Il sera remplacé, à Tlemcen, par Mahmoud Guendouz qui va ainsi vivre sa première expérience d?entraîneur en Algérie. Nouredine Saâdi et Mourad Abdelouahab reviennent à la surface après une éclipse d?une année. Ils ne partent pas à l?aventure dans la mesure où ils replongent dans des clubs qu?ils ont déjà entraînés et avec lesquels ils ont gagné des titres, c?est-à-dire l?USM Alger, pour le premier, et le CR Belouizdad, pour le second. A noter aussi le retour au premier plan de Rachid Bouarata qui a accompli une moitié de saison (réussie) à la tête du RC Kouba avant de rentrer choez lui à Constantine. Il a fait l?objet de nombreuses sollicitations, ces derniers mois. Il a donné sa préférence à l?USM Blida où il aura à ses côtés Mehdi Cerbah avec lequel il s?entend très bien. Le nouveau président du club de la Ville des roses, Mohamed Zahaf, a conclu, sans aucun doute, la meilleure affaire en la matière. Nacereddine Drid, qui a bien rebondi au MC Oran durant la phase retour, va probablement rebondir en superdivision II, comme l?a fait Dan Anghulescu qui s?est engagé avec l?USM El Harrach. Les nouveaux promus ont connu des fortunes diverses. Si l?OM Ruisseau et le CS Constantine n?ont pas connu de changement au double plan du staff technique et du président, Menad et Bracci ont été maintenus à leur poste tout comme Sadek Attia et Khetabi reconduits à la tête des deux clubs, par contre le GC Mascara a vécu un été mouvementé puisque le président (Arif) et l?entraîneur (Lekak) qui étaient à la base de l?accession du Ghali ne font plus partie des effectifs. A relever le retrait de trois présidents qui ont marqué la vie de leur club au cours des dernières années. Mohamed Zaïm (USM Blida), Meziane Ighil (NAHD) et Bouraoui (WA Tlemcen) ne feront plus partie du paysage de nos dirigeants. Si le départ de Zaïm et Bouraoui était prévu, celui d?Ighil a surpris les observateurs et l?environnement husseindéen. Pour eux, la page est tournée. Place à la reprise.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)