Algérie

Faites un geste M.le Président! DES EUROPEENS INTERPELLENT FRANÇOIS HOLLANDE SUR LE SAHARA OCCIDENTAL

Faites un geste M.le Président! DES EUROPEENS INTERPELLENT FRANÇOIS HOLLANDE SUR LE SAHARA OCCIDENTAL
La Coordination européenne de soutien au peuple sahraoui a lancé un appel au gouvernement français à changer de position.
Le président de la Coordination internationale de la solidarité avec le peuple sahraoui, dont le siège est à Bruxelles en Belgique, a appelé hier, à une véritable solidarité politique, économique et sociale pour faire avancer la cause du peuple sahraoui qui lutte pour son indépendance depuis les années 1975.
S'exprimant à coeur ouvert dans une conférence de presse, M.Pierre Galand a mis tout le poids de la cause sahraouie sous la responsabilité de l'ONU et de la communauté internationale pour faire pression sur le Maroc afin d'asseoir sa politique sur le respect du droit international. Répondant à la question relative à la lenteur dans l'exécution et l'application du droit international qui permet aux peuples de recouvrer leur indépendance et par la reconnaissance de leur cause, M.Galand a souligné la pertinence du sujet «Les Etats-Unis d'Amérique (USA) ont imposé une nouvelle stratégie politique et forme d'impérialisme. Depuis, cette politique s'est redéployée sur de nouvelles méthodes et politiques de manière à s'approprier les ressources minières des autres pays», a déploré le conférencier en marge de la rencontre.
Basée sur les règles de la coexistence pacifique entre les Etats, cette donne doit évoluer en faveur du peuple sahraoui qui appelle au référendum pour son autodétermination depuis plus de 30 ans, et l'instauration d'une véritable stabilité régionale et africaine.
Evoquant l'arrivée, cette année, de M.François Hollande à la présidence de la République française, Pierre Galand a exprimé un optimisme plus ou moins mesuré, par rapport aux politiques qui ont été appliquées par Jacques Chirac et Sarkozy. «La campagne électorale de François Hollande, portant sur le respect du droit international, augure de nouvelles perspectives pour la France.», selon le président de la Coordination internationale pour la solidarité avec le peuple sahraoui.
S'agissant des répercussions de l'instabilité politique au nord du Mali, le conférencier a indiqué qu'«en aucun cas, l'instabilité des régions, ne pourra être bénéfique pour les Etats».
Dans cette situation, la responsabilité des Nations unies est totale. Le renforcement urgent et objectif des liens entre le Nord et le Sud est indispensable pour trouver des solutions appropriées dans tous les conflits qui surviennent dans la vie des peuples. Au sujet des rumeurs qui parlent de l'implication des services marocains dans le conflit du nord du Mali, pour saborder l'évolution de la cause sahraouie, le conférencier a évité toute réponse ou immixtion liées à ce sujet. «Nous n'avons aucune information concrète sur l'implication des Marocains dans le nord du Mali», a précisé un des représentants de la délégation sahraouie dans la salle.
En l'état actuel des choses, l'Union européenne (UE) prône une chose et son contraire. D'une part, le Parlement du Vieux Continent (UE), signe des accords d'échanges économiques et commerciaux avec Israël, d'autre part, des investisseurs divisés entre deux choix, à savoir continuer à signer des accords d'échanges avec le Maroc aux dépens du droit du peuple sahraoui, ou bien, faire «la sourde oreille», sous prétexte d'intérêts communs à sauvegarder au nom de liens historiques.
L'Espagne en tant que partie concernée directement dans le conflit qui oppose les deux voisins, est interpellée par M.Galland, à prendre position de manière claire et nette sur l'avenir de l'autodétermination du Sahara occidental.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)