Algérie

ESB TELAGH Péril en la demeure

Depuis sa rétrogradation en «Régionale Deux», l'ESBT est constammentsecouée par une instabilité à tous les niveaux. Avec quatre entraîneurs ettrois présidents, ce club flirte avec des records peu reluisants. Depuis hier mardi, Belghazli estle nouveau président, tandis que le quatrième coach n'est autre que MechabNacer, un ancien joueur du club.  A l'origine de cette regrettablesituation, il y a un contentieux entre deux parties rivales au niveau desdirigeants, où, apprend-t-on, les licences sont «prises en charge» par l'une deces parties !  Le 9 mars à Sidi Brahim, faute deces indispensables documents, les équipes de jeunes, pourtant présentes, ontété déclarées forfait. Ainsi, en dépit de leur déplacement de Telagh à SidiBrahim, c'est le forfait qui a frappé les formations de jeunes de l'ESBT.  Bien évidemment, les nouveauxdirigeants ont saisi la LRFO pour expliquer la situation insolite dont estvictime le club. Or, la Ligue régionale n'a pas pris en considération ces faitset vient d'envoyer une correspondance à l'ESB Telagh, lui rappelant que «dansle cas où les catégories jeunes ne joueront pas le 16 mars, vos jeunes aurontconsommé six forfaits. En application de l'article 119 alinéa B, votre clubsera déclaré en forfait général.  Nous vous demandons de prendretoutes vos dispositions». Est-ce normal qu'un club et ses jeunes soient pris enotage de personnes autres que celles qui se trouvent aux commandes ? Lemalheur, c'est que, face à l'intransigeance de la LRFO, le club de l'ESBT risquela relégation pure et simple en «Régionale Trois».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)