Algérie

ES Mostaganem Accession en vue

A quelques journées du dénouement du championnat d'interrégions Ouest, le leader du groupe, l'ESM, croit plus que jamais à l'accession. Avec sept points d'avance sur son poursuivant direct, l'US Remchi, l'Espérance de Mostaganem n'a pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin. Cette dernière reste sur une série de six matches sans défaite et aura à effectuer prochainement trois importants déplacements pour affronter l'IRBM, le RCR et l'USMO. Le jeune président de l'ESM, Benchenine Mohamed, nous dira: « Avec le peu de moyens qui ont été mis à notre disposition, nous avons démarré le championnat en flèche et je crois qu'à ce stade de la compétition, nous faisons honneur à toute une ville. Notre parcours est le fruit d'un remarquable travail effectué par le staff technique et les joueurs. A présent, nous essayons de gérer match par match pour ne pas nous enflammer et éviter tout excès de confiance ». Abordant le volet financier, le boss du club du Dahra dira: « Les caisses du club sont presque vides, les finances sont désormais au rouge et on espère l'intervention des autorités locales de la ville afin d'aider cette équipe à atteindre son objectif. L'ESM est un symbole à Mostaganem, il faut que chacun contribue à son accession, car il est malheureux de voir les deux clubs phares de la ville jouer dans des paliers inférieurs ». L'ESM possède la meilleure attaque, avec 46 buts marqués dont 28 sur ses terres. En outre, sur les douze matches disputés à domicile, l'ESM n'a perdu que deux points, lors de son derby de la 7ème journée face au WAM (0-0). A propos de l'USR, l'autre sérieux prétendant à l'accession, le président se dit confiant. « L'équipe de Remchi possède plus de moyens que nous, cela nous motive davantage pour consolider notre première place. Certes, c'est une équipe complète, mais il n'existe qu'un seul billet ». Aux dernières nouvelles, les autorités mostaganémoises ont décidé d'agir et vont débattre de la situation des deux clubs de la ville, surtout celle de l'ESM qui se trouve près du but. Benchenine se dit très satisfait malgré le manque de moyens. « Nous sommes deux frères à gérer l'Espérance avec les moyens du bord et, croyez-moi, ce n'est pas facile, compte tenu de la résistance des prétendants ». Quoi qu'il en soit, l'ESM n'est pas loin du bonheur et une prise de conscience des autorités serait la bienvenue et un atout majeur dans l'accession de l'Espérance cette année.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)