Algérie

Encore plus de 40 quintaux de kif saisis à Naâma


Une nouvelle prise de plus de 40 quintaux de kif traité a été opérée dans la nuit de vendredi à samedi par les services des gardes-frontières dans la wilaya de Naâma.
Selon la cellule de communication du commandement de la Gendarmerie nationale, l'affaire a été traitée par le 7e GGF à environ 100 mètres de la bande frontalière quand deux narcotrafiquants à bord d'un véhicule de marque Mercedes ont franchi le territoire national au niveau du lieudit Mekmen Ben-Amar de provenance du Maroc. A la vue du dispositif sécuritaire, les narcotrafiquants ont abandonné leur véhicule et réussi à prendre la fuite vers l'autre côté de la frontière. Le véhicule abandonné a dévoilé 159 colis contenant des plaquettes de kif traité d'une quantité globale de 4 016 kilogrammes. Notre source a noté que l'affaire été enclenchée suite à des renseignements indiquant le passage d'une quantité importante de drogue par les frontières ouest d'où le renforcement du dispositif en moyen humains et matériels le long de la frontière notamment en patrouille et points de contrôle sur tous les axes routiers et pistes pouvant être empruntés. En effet, une énième tentative d'introduction du kif marocain sur le territoire national a pu être avortée enclenchant, également, une enquête par la brigade territoriale d'El-Kesdir afin de déterminer toutes les circonstances de cette nouvelle tentative de la mafia internationale de la drogue. A rappeler, par ailleurs, qu'il s'agit de la seconde grande prise effectuée dans la wilaya de Naâma en quelques mois après celle de 31 quintaux saisie dans une affaire enclenchée par la section de recherches de la gendarmerie de Saïda exploitant un renseignement sur un éventuel passage de drogue des frontières ouest vers Naâma et les autres wilayas. L'importance du renseignement a nécessité d'avertir le département régional de la police judiciaire du deuxième commandement de gendarmerie à Oran qui a mis en place un plan d'action et supervisé toute l'intervention des gendarmes de Saïda. Ces derniers munis d'une autorisation d'extension de compétence délivrée par le procureur de la République, se sont déplacés dans la wilaya de Naâma où avec la contribution des éléments de la brigade de Makmane Ben-Ammar ont mis en place un dispositif renforcé de contrôle sur tous les axes routiers de Saïda et Nâama afin de ne laisser aucune chance aux narcotrafiquants pour dépasser lesdites wilayas. Il s'agit, également, de multiplier et approfondir les investigations à tous les niveaux, ce qui a permis, selon la même source, de repérer un véhicule suspect de marque Renault Clio. Ce dernier a été intercepté vers midi quand il s'est arrêté sur la route au niveau de la commune de Makmane Ben-Ammar alors que son conducteur a tout de suite pris la fuite à la vue des gendarmes bien que la fouille du véhicule n'ait révélé aucune marchandise interdite. En effet, une opération de ratissage a été effectuée sur les lieux et aux alentours permettant à la fois l'arrestation dudit narcotrafiquant et la saisie de 31,2 quintaux de kif traité dissimulés dans des sacs pour aliments de bétail. En somme, 20 sacs transportant chacun 100 plaquettes de cannabis ont été saisis. Ainsi les réseaux de trafic de drogues avaient encaissé un nouveau coup dur à l'issue de la première affaire leur faisant perdre plus de 30 milliards de centimes. En effet, la prise d'hier a porté la quantité de drogue enregistrée à Naâma à plus de 71 quintaux et à des dizaines de milliards perdus pour la mafia de la drogue.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)