Algérie

En bref...

Pakistan - Un kamikaze a tué au moins huit personnes et blessé 45 autres, ce matin, lorsque sa moto a percuté un autobus de passagers à Peshawar, grande ville du nord-ouest pakistanais en proie à des violences pré-électorales, ont indiqué les autorités. Le kamikaze a tenté de se faire exploser au passage de Sahibzada Anees, un haut responsable local, mais a raté sa cible et est entré en collision avec un autobus bondé dans le quartier de Jehangir Abad, selon des sources policières locales. «Le commissaire était la cible de cette attaque mais il est sain et sauf», a expliqué un officier de la police de Peshawar. «Au moins huit personnes ont été tuées et 45 autres blessées dans cet attentat suicide», a-t-il ajouté.
Corée du Nord - Les derniers employés sud-coréens du site industriel intercoréen de Kaesong devaient rentrer chez eux aujourd'hui, un départ inédit qui fait planer la menace d'une fermeture définitive du complexe devenu le reliquat d'une diplomatie économique sacrifiée aux tensions militaires. Séoul a décidé d'évacuer Kaesong, situé en territoire nord-coréen à 10 kilomètres de la frontière, après le rejet par la Corée du Nord d'une offre de dialogue destinée à sortir de l'impasse et à sauver des dizaines de milliers d'emplois. Un premier contingent de 126 personnes, dont un Chinois, a franchi, samedi, le point de contrôle de Paju, sur la ligne de démarcation entre les deux Corées, à bord de véhicules chargés d'équipements divers.
Mozambique - Le prochain round des négociations entre le gouvernement mozambicain et le principal parti d'opposition, la Résistance nationale mozambicaine a été reporté en raison du désaccord sur le lieu où sera tenue la rencontre, a rapporté dimanche la presse publique mozambicaine Le dialogue a pour objectif de prévenir une escalade de la tension entre le gouvernement et la Renamo, ancien mouvement rebelle, selon la même source. Fernando Mazanga, porte-parole national de la Renamo, a indiqué que son parti avait rejeté deux propositions du gouvernement concernant le lieu du dialogue. Le dialogue devrait être concentré sur la loi électorale, la discrimination à l'égard de la Renamo dans les forces armées, la domination du pays par le parti au pouvoir, le Front de liberté du Mozambique (Frelimo), et l'égalité sur les opportunités économiques.
Iran - Syrie - Quartette - L'Iran est prêt à accueillir la prochaine réunion du quartette sur la crise syrienne, qui regroupe l'Iran, l'Egypte, la Turquie et l'Arabie saoudite, a déclaré dimanche le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali-Akbar Salehi. M. Salehi a déclaré hier qu'il avait contacté ses homologues des trois autres pays du quartette, en vue d'accélérer les efforts diplomatiques visant à trouver une solution à la crise syrienne. Samedi, la chaîne iranienne Press TV a rapporté que le président parlementaire syrien Jihad Allaham effectuerait une visite officielle en Iran dès lundi prochain. Au cours de son séjour à Téhéran, ce dernier devrait notamment rencontrer son homologue iranien Ali Larijani, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, et le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale Saeed Jalili.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)