Algérie

Élection française


Niveau d?alerte antiterroriste élevé Une analyse sur la « menace terroriste dans le contexte électoral », réalisée par les services de renseignements français et synthétisée par l?Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat), sera déposée dans quelques jours sur le bureau du ministre de l?Intérieur, rapporte Le Parisien dans son édition d?hier. Le même journal rapporte également qu?il y a une dizaine de jours, les services américains auraient relayé auprès de leurs homologues français des projets d?attentat fomentés par l?ex-GSPC, rebaptisé « Al Qaïda pour le Maghreb islamique » à l?approche de l?élection présidentielle. Ces informations qui ne sont pas nouvelles sont tout de même prises au sérieux et le niveau d?alerte antiterroriste reste élevé. L?Uclat considérait déjà, dans une note du 1er septembre 2006, que l?ex-GSPC était « la menace terroriste d?inspiration islamique la plus lourde » qui pèse sur l?Europe et évoquait un risque qui « s?inscrit dans la durée ». Des experts se montrent toutefois circonspects. Ainsi, Anne Giudicelli, responsable du cabinet Terrorisc, interrogée par Le Parisien, observe qu?à sa connaissance « il n?y a pas d?éléments concrets sur un projet d?attentat lié au contexte électoral en France venant de l?ex-GSPC. Si ce groupe devait frapper sur le plan politique, il viserait d?abord l?Algérie ou le Maghreb. Le ciblage de la France, et des étrangers en général, s?inscrit plutôt dans un objectif économique : des attentats qui ont pour but de déstabiliser et décourager les investisseurs étrangers ». La responsable du cabinet Terrorisc nous tenait le même propos au lendemain de l?attentat de Bouchaoui (El Watan du 19 janvier 2007). Et de considérer que pour la France « la menace a changé, il faut plus de renseignements et moins de policiers ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)