Algérie

El-Khroub: L'appel des habitants de la cité des 1.013 logements

Les habitants de la cité des 1.013 logements d'El-Khroub sont revenus à la charge, hier, pour rappeler les conditions lamentables qu'ils vivent à cause du marché public de la cité devenu, selon leurs dires, «un véritable dépotoir». A travers une requête signée par une cinquantaine de riverains, qu'ils ont adressée aux autorités de wilaya avec copie à notre journal, les habitants de la cité veulent attirer l'attention des pouvoirs publics et de l'opinion sur cet état de fait et demander «la prise de mesures concrètes afin d'organiser ce marché abandonné depuis plus de 20 ans», ont-ils affirmé. Sur leur lancée, les requérants ont dénoncé l'état désastreux de ce lieu de négoce dont «les toilettes publiques ont été transformées en commerce sans aucune autorisation. Depuis des années, ajoutent-ils, rien n'a été entrepris pour mettre un terme à cette anarchie et devant le relâchement des autorités, le marché est pris d'assaut par une faune de marchands informels qui ne laissent au client aucun espace pour circuler, et ces derniers sont obligés de marcher en file indienne parce que les étals des revendeurs sont enchevêtrés les uns aux autres». Ils signalent aussi un phénomène d'accaparement de l'espace public par les commerçants qui squattent illégalement devant les devantures des magasins, la chaussée, les trottoirs, etc., provoquant des embouteillages et des encombrements. «Le comble, font-ils remarquer, est que ce marché est situé en face du centre culturel de la ville fréquemment visité par les autorités et des invités étrangers».
Enfin, les habitants des 1.013 logements clôturent leur requête en demandant l'amélioration de l'état de la voie publique des immeubles face au lycée Massinissa et Arbaoui, ainsi que son bitumage et le revêtement en carrelage. Interrogé hier, le maire de la ville, M. Hemaïzia Boubekeur, a répondu que les services de la police ont demandé récemment à l'APC la liste des commerçants réguliers qui sont implantés au niveau de ce marché, et le dossier leur a été communiqué il y a trois jours de cela par ses services. Aussi, le maire prévoit le lancement d'une opération d'évacuation des commerçants informels, dans des délais très courts, avant d'entamer la procédure d'organisation et d'assainissement demandée par les riverains.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)