Algérie

El-Bayadh: 1.916 locaux commerciaux livrés

La concrétisation du programme de réalisation de 100 locaux commerciaux par chef-lieu de commune, initié par le président de la République, n'est plus un vain mot puisque à l'heure qu'il est, elle est une réalité palpable.

En effet, sur les 2.200 locaux commerciaux dont a bénéficié la wilaya d'El-Bayadh au profit de ses 22 communes, l'on a appris auprès de la direction du logement et des équipements publics de la wilaya que 1.916 unités ont été totalement achevées et réceptionnées et que le reste, soit 384, seront livrées avant la fin du premier trimestre de l'année en cours. Plus de 470 jeunes artisans à la tête de petites unités artisanales ont déjà reçu les clés de leurs locaux à travers toute la wilaya. Il y a lieu de relever que la mise en chantier et le lancement des travaux ont nécessité l'intervention de quelque 410 micro-entreprises de construction privées, lesquelles ont généré 2.500 emplois dans les secteurs du bâtiment, de la maçonnerie et de la ferronnerie au profit des jeunes issus des 6 centres de formation professionnelle. Les bénéficiaires de ces locaux commerciaux n'ont pas de leur côté perdu leur temps en investissant dans plusieurs créneaux, avec notamment l'appui et le soutien de l'ANSEJ et de l'ANGEM. Des activités, autrefois menacées d'extinction, comme la dinanderie par exemple, ont ressurgi. On y a même rencontré de jeunes maréchaux-ferrants qui ont pris la relève dans certaines petites agglomérations du sud et rarement des selliers dans cette région dont la population se voue corps et âme à l'espèce équine.

Même les petits hameaux les plus enclavés n'ont pas été omis et l'on peut citer les cas du village de «Hamidi Boulanouar», de M'rires (El-Bayadh) ou mieux encore celui de Gouiret Lehbar, situé dans le fin fond de l'extrême sud de la daïra de Brezina, qui a pu inscrire 10 locaux commerciaux.

Une aubaine pour les jeunes de cette petite bourgade, qui a eu la chance de se trouver sur l'axe routier reliant El-Bayadh à Metlili (Ghardaïa), et qui ont eu l'idée géniale et astucieuse en se lançant dans le commerce de détail de l'alimentation générale destinée essentiellement aux centaines de nomades et d'éleveurs qui essaiment l'extrême sud de l'Atlas saharien en cette période.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)