Algérie

El-Bayadh. « El-Aâchiqua Ouicha wa l?Haraz », un spectacle festif


La troupe du théâtre régional de Tizi-Ouzou a dressé ses tréteaux, l?espace de l?après-midi du samedi dernier, à la salle « Harri Med », pour interpréter une comédie musicale « El-Aâchiqua Ouicha wa l?Haraz », pièce légère en sept actes, adaptée d?une fable ancienne par Mohamed Cherchal et mise en scène par Fouzia Aït El Hadj. Le spectacle s?en est bien sorti avec les plans en trompe-l??il qui constituent une partie du décor évoquant les lieux. Campée par une pléiade d?artistes dont les rôles reviendront à Mahfoudh Berkane, Boussouf Mokhtar et Manal Sellami. La trame restitue une légende où l?amour, se trouvant sous l?emprise du charlatanisme, parvient finalement à démasquer les faussaires. Interprété dans la tradition du Chi?r El Malhoun, celui des poêtes disparus qui ont inspiré la Qsida des maîtres du Chaâbi contemporain et dont la plus illustre reprise fut celle de feu Hadj Gerrouabi. Le must des tableaux déroulés durant cette fresque haute en couleurs, chantée et dansée en une chorégraphie qui a dû quand même sacrifier à l?exiguïté de l?espace une infime partie de ses mouvements, fut sans conteste l?art qui a été pris pour habiller les acteurs et le play-back des rythmes et des paroles en parfaite synchronisation avec le geste des interprètes sur scène. La publicité faite autour de l?événement n?a pas rempli toutes ses conditions au vu de la faible affluence devant la production d?acteurs qui se sont surpassés pour rendre l??uvre dans sa féerie. Les adeptes du 4ème art ont pu se se retremper dans l?ambiance festive du spectacle.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)