Algérie

Egypte, terre des pharaons

Oum eddounia s?offre au monde l?Egypte est une destination prisée des touristes du monde entier. Située au carrefour de l?Afrique et de l?Asie avec deux façades maritimes, l?une sur la Méditerranée et l?autre sur la mer Rouge, elle invite les voyageurs à suivre les traces d?anciennes civilisations. On distingue trois grandes zones géographiques naturelles : la vallée du Nil, dont la dominante est l?agriculture, et le delta du Nil, zone alluviale fertile pour les cultures agricoles, et les régions désertiques, qui couvrent 95% de la superficie totale du pays. Le Caire est la première métropole arabe et africaine. Comptant seize millions d?âmes, elle regroupe le quart de la population du pays. La ville s?étend sur 40 km environ, le long des rives du Nil. Centre intellectuel et universitaire, c?est également le premier centre financier et industriel du pays. Pour le voyageur, le Caire, c?est avant tout le plateau de Guizeh et ses trois pyramides, le Musée national des antiquités égyptiennes avec ses trente siècles d?histoire, les quartiers musulmans avec ses 1000 minarets. Malgré le bruit et l?agitation continuelle de cette mégapole, le touriste sera surpris de trouver charme et plaisir en buvant un verre de thé ou de café dans un des nombreux petits cafés où les Cairotes aiment se détendre entre amis. En Orient, le temps n?a pas la même valeur. C?est pour cela qu?un voyage dans ses contrées y est si dépaysant. Il faut savoir vous arrêter plutôt que toujours courir vers la prochaine visite. Laisser ainsi de l?espace à l?épanouissement des émotions. Oum El Dounia, « la mère du monde », c?est ainsi que les Egyptiens surnomment affectueusement leur capitale. Dans un brouhaha sans comparaison, les calamiteux klaxons de voitures, cris des marchands et appels à la prière se télescopent. Pour apprécier Le Caire, il suffit de se laisser prendre dans la frénésie de la mégapole. Alexandrie est le premier port d?Egypte. C?est un centre commercial, financier et industriel, mais aussi une cité touristique très appréciée. Le port de Suez comprend un important complexe industriel et portuaire. La mer Rouge fascine. Dans les vallées de Sinaï, le flâneur semble effectuer un voyage dans le temps, une aventure vers l?antiquité et l?époque pharaonique. Louxor se présente comme un musée de la civilisation à ciel ouvert. Construite sur l?antique cité de Thèbes, elle est devenue la capitale touristique du pays. On y découvre les souks colorés. « Ne ratez pas les balades en felouque de quelques heures que l?on vous proposera certainement sur les quais de la ville. C?est un moment de détente inoubliable, surtout si vous naviguez au moment du coucher du soleil », conseille un internaute sur un forum de voyages. La formule magique de Charm El cheikh Louxor était autrefois entièrement dédiée au dieu Amon. Les différents souverains y édifièrent les temples de Karnak et de Louxor. Sur la rive ouest, ils construisirent des tombeaux où sur les murs se déroulent des textes liturgiques du livre des morts. Une croisière sur le Nil à la saveur de légende. Le coucher de soleil sur ce fleuve est un moment magique. Plus qu?un fleuve, le Nil représente la voie qu?empruntaient les Egyptiens pour se déplacer. Il apporte la vie en fertilisant la terre et garantit l?abondance. Il joua un rôle très important dans l?Egypte antique, du point de vue économique, social (c?était autour de lui que se trouvaient les plus grandes villes), agricole (grâce au précieux limon des crues) et religieux. Cependant, bien qu?il fut le fleuve nourricier d?un grand peuple, il ne fut jamais divinisé. Le touriste se mêle à la foule aux abords de la fameuse mosquée El Azhar qui jouxte le marché de Khan El Khalili, découvre les boutiques, les cafés et les restaurants. Un milieu maintes fois décrit par le grand écrivain cairote Naguib Mahfouz, prix Nobel de littérature. C?est à cette liberté du regard et de la découverte que l?Egypte invite. Les Algériens s?intéressent aussi à cette destination qui les captive avec ses pyramides, son Nil, sa culture et sa musique, fortement véhiculés par la télévision. L?Algérie a déjà pris part à la Foire méditerranéenne du tourisme qui se tient au Caire (Egypte). Selon l?Office national du tourisme (ONAT), cette participation entre dans le cadre de « la reprise de l?activité promotionnelle du secteur du tourisme à l?échelle internationale ». L?ONAT propose plusieurs programmes cette saison comprenant l?hébergement en demi- pension, le billet d?avion, les excursions, l?assurance et les visas. Pour 15 jours/14 nuitées Le Caire-Hurgada dans un hôtel 4 étoiles est proposé à 87 870 DA et à 128 470 DA dans un hôtel 5 étoiles. Le Caire-Charm El Cheikh est estimé à 132 670 DA (hôtel 5 étoiles) et le Caire-Hurgada-Charm El Cheikh à 94 840 DA (hôtel 4 étoiles). « Il y a trop de demandes. L?année dernière, nous avons traité 301 touristes. Cette année, pour le mois de juin, nous avons pris 165 vacanciers », affirme une représentante de l?ONAT. En 2003, un groupe d?avocats a effectué le voyage. Qui sont-ils ces amoureux de ce pays qui y vont pour le découvrir ? Il s?agit essentiellement de gens d?un certain niveau intellectuel, de cadres, de médecins. Le produit est si captivant qu?il y a des demandes pour la fin de l?année. Les prix coûtent plus chers, car il y a le dîner du Réveillon en plus dans cette formule spéciale. Soleil, mer et sable. C?est grâce à cette formule magique que Charm El Cheikh est devenue une destination privilégiée des touristes du monde entier, qui viennent pour profiter de sa nature extraordinaire. C?est un espace qui rassemble des hôtels luxueux, des sports nautiques, des magasins de souvenirs et des lieux de distraction. L?ONAT propose la visite de la citadelle de Kait Bey, la tombe du soldat inconnu, le palais El Mountazah, la mosquée El Morsi El Abbès (vestiges d?Alexandrie), des pyramides, du Sphinx et les usines de papyrus et de parfum (circuit le Caire). Voyager en Egypte est une occasion d?aller à la rencontre de cette partie du monde qui ne laisse personne indifférent. On y revient avec des images plein la tête et des souvenirs aussi immortels que les pharaons, les souverains des terres de la vallée du Nil...
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)