Algérie

Effondrements, accidents sur les routes et morts énigmatiques

Effondrements, accidents sur les routes et morts énigmatiques
Le long week-end, qui s’étale de mercredi à vendredi derniers, a été macabre à Constantine avec quatre morts décédés dans des conditions atroces et une dizaine de blessés, dont certains sont dans un état grave. Le non-respect des conditions de sécurité dans la conduite des chantiers de travaux publics a, à lui seul, causé trois morts au quartier Bardo qui viennent s’ajouter aux deux autres décès enregistrés durant le mois de Ramadhan.  Le dernier bilan de l’effondrement survenu mercredi dernier au quartier Bardo vient de s’alourdir. Au total, ce sont trois ouvriers, exerçant pour le compte d’une entreprise privée chargée de la démolition des habitations du quartier Bardo, à Constantine, qui ont trouvé la mort mercredi écrasés par une dalle.  Les trois victimes étaient en train de démolir les murs du lycée Taïb-Okbi lorsqu’une dalle s’est effondrée. Il est à souligner que c’est le deuxième accident de travail du genre enregistré dans le quartier Bardo. Deux autres ouvriers, âgées de 26 et 27 ans, travaillant pour la même entreprise, ont été tués, le 14 septembre dernier, presque dans les mêmes circonstances. Ces démolitions s’inscrivent dans le cadre du plan de modernisation du centre-ville qui devient coûteux en vies humaines. Durant le même week-end, le cadavre d’un homme, dont l’âge a été situé entre 25 et 30 ans, a été découvert en contrebas du pont de Sidi M’cid, à Constantine. En plus de la décomposition avancée du corps, le visage de la victime était, selon les éléments de la Protection civile, complètement défiguré. L’opération d’identification est toujours en cours. Le cadavre a été transporté à la morgue du CHU Ibn-Badis de Constantine, alors qu’une enquête pour déterminer avec exactitude s’il s’agit bien d’un suicide ou, au contraire, d’un assassinat a été ouverte.
Par ailleurs, pas moins de cinq accidents de la circulation  ont été enregistrés en vingt-quatre heures, à travers le territoire de la wilaya de Constantine. Selon le bilan des services de la Protection civile rendu public avant-hier, quatre personnes, qui étaient à bord d’un taxi, ont été blessées lors du dérapage du véhicule, au niveau de la RN20, à proximité de la ferme Z’natia, commune de Aïn Abid. Un autre accident a été enregistré à la cité Kouhil-Lakhdar. Il s’agit d’une collision entre trois véhicules légers. Bilan, deux blessés qui ont été admis au centre hospitalo-universitaire Ibn-Badis. Le jour même, la cité Sakiet-Sidi-Youcef, à proximité de la mosquée Abdelaziz, a été le théâtre d’une collision entre un tracteur et une moto. Le conducteur de la moto, un jeune de
22 ans, grièvement blessé, a été évacué vers le CHU de Constantine. D’autre part, un vieil homme et un enfant, âgés de 72 et 8 ans, ont été fauchés par deux véhicules de tourisme dans la localité de Zighoud-Youcef. Cinq enquêtes ont été ouvertes par les services concernés pour déterminer les causes exactes de ces accidents de la route. L. Nacer/ A. Benabdesselam
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)