Algérie

Education


Rencontre autour du projet d?établissement Dans le cadre de la réforme du système scolaire, la direction de l?Education, à l?instar des autres wilayas du pays, organise depuis jeudi dernier un cycle de rencontres autour du projet d?établissement au lycée Emir Abdelkader d?El Barki. Pour Tadjer Abderrahmane, chef de service de l?organisation pédagogique à la direction de l?Education, « ce cycle de rencontres s?inscrit dans le cadre de la réforme du système éducatif national et tend à imprégner les premiers responsables du secteur du projet d?établissement. Jeudi dernier, c?était les proviseurs de lycées, samedi et dimanche c?est les DEM et le lundi c?est au tour des inspecteurs de débattre et de confronter leurs idées et suggestions autour de ce projet. » Le chef de service formation, M. Zitouni, nous confiera « qu?en ce qui concerne les DEM, vu leur nombre, environs 110 chefs d?établissements, ils ont été répartis sur deux groupes. » Ceci étant dit, lors des débats, les DEM ont été unanimes à souligner le manque de prérogatives et une marge de man?uvre très réduite en ce qui concerne la gestion courante des affaires de leurs établissements. L?un d?eux nous confiera : « Nous ne pouvons pas sanctionner ne serait-ce qu?un agent, sur le plan budgétaire, la répartition est ficelée au départ, pour le moindre transfert de crédit nous devons passer par la direction en plus des blocages et autres obstructions auxquelles nous faisons face. » Des réticences formulées A ce propos, il citera à titre d?exemple, « même lorsqu?un poste budgétaire existe et les avis favorables des parties concernées acquis, un agent est à la merci du service du personnel. L?agent et l?établissement sont ainsi assujettis au bon vouloir d?une personne et c?est la gestion de l?établissement qui en souffre. » En tout état de cause, pour Tadjer Abderrahmane, « l?objectif de ces rencontres est d?instaurer une stratégie managériale dans la gestion des établissements scolaires des trois paliers. Il s?agit en faite d?assurer une mutation, à différentes échelles, dans la gestion pour faire du chef d?établissement un manager au sens universel du terme tel que préconisé dans la gestion moderne des ressources humaines. » Mais cette vision, compte tenu des débats et des interventions des uns et des autres, risque de faire face à des résistances de la part de certains chefs d?établissements dont le manque de conviction est criard mais aussi parce qu?ils ont accompagné les différents bouleversements et changements ayant touché le secteur de l?éducation nationale depuis l?indépendance.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)