Algérie

25e partie

Résumé : Anissa ne veut pas donner son accord, sans avoir rencontré son futur prétendant et sa famille... Mais prenant la réponse de sa fille pour argent comptant, sa mère s'empresse d'aller retrouver son mari pour lui apprendre qu'elle était consentante.
Puis les choses allèrent très vite... La famille s'était présentée, mais pas le prétendant... Sa future belle-mère qui ne tarissait pas d'éloges sur son fils, assura à Anissa que Mourad n'aimerait pas l'intimider par sa présence. Mais ce qu'elle ne lui dévoilera pas, bien entendu, à cet instant, est que son fils, était un être insensible, égoïste, coléreux et agressif. Qu'à la moindre étincelle, il piquait une crise de nerfs, et malmenait ses s?urs...
La jeune fille tombera des nues, lorsque sa mère lui annoncera que le mariage était prévu dans les prochaines semaines. Elle avait beau protester, personne ne voulut l'écouter... La vieille femme fera même appel à ses deux autres filles, pour l'aider à venir à bout de sa réticence, et tout ce beau monde s'était mis à la sermonner, et à la blâmer pour ses idées farfelues... Elle ne connaissait rien de son futur mari... Et alors ' Combien sont-elles dans le même cas ' Et puis, n'avait-elle pas toute la vie devant elle pour le découvrir ' Elles-mêmes s'étaient engagées, sans rien connaître de leurs futurs époux... Et pourtant, elles ont réussi leur mariage et sont aujourd'hui des mères de famille comblées.
Anissa s'était bouché les oreilles en s'enfuyant dans sa chambre où elle avait pleuré toutes les larmes de son corps.
Une semaine plus tard, alors qu'elle quittait son boulot, un homme l'aborde sur le trottoir :
-Anissa '
Elle fronce les sourcils :
-Oui... On se connaît '
-Bien sûr... Je suis Mourad...
Elle demeure interdite un moment, puis se reprend pour lancer :
-Vous vouliez me rencontrer enfin '
L'homme était grand de taille, svelte, et ne jugea pas indécent de garder ses lunettes noires, qui camouflaient une bonne partie de son visage, ce qui n'était pas pour rassurer la jeune fille...
-Je voulais vous voir...
-Eh bien c'est fait... Comment me trouvez-vous '
Il affiche une moue et répondit sur un ton ferme:
-Je trouve votre question déplacée.
La jeune fille lui tiendra tête :
-Et comment devrais-je qualifier votre présence '
Il hausse les épaules :
-Nous sommes fiancés, et nous allons nous marier dans quelques jours... Je... J'estime que j'ai tous les droits de vous rencontrer...
-Les droits ' Vous parlez déjà de droits, alors que vous m'êtes encore étranger '
-Plus maintenant...
Il ébauche un sourire jaune :
-Je constate que vous êtes telle que ma mère vous a décrite...
Anissa, qui luttait pour maîtriser sa colère demande sur un ton assez
agressif :
-Et comment m'avait-elle décrite '
-Charmante, élégante, et douce... Mais je n'aime pas tout ce maquillage sur votre visage... Je trouve les femmes plus belles au naturel... À compter d'aujourd'hui, je n'aimerais plus voir toute cette peinture sur votre visage...
Anissa explose :
-Vous m'abordez sans prélude, vous m'imposez votre présence, vous gardez vos lunettes noires, et maintenant, vous me donnez des ordres...
Une fraction de seconde, elle eut l'impression que cet homme allait lui sauter au cou... Mais il garde ses mains dans les poches, et se met à la contempler silencieusement, avant de se décider à ôter ses lunettes.
-Voilà...Vous êtes contente...
(À SUIVRE)
Y. H.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)