Algérie

Djihadistes africains cherchent nouvel émir


Djihadistes africains cherchent nouvel émir
Les djihadistes partisans du «grand» Maghreb seraient sur le point de se réunir en conclave pour élire leur émir, sur le modèle irakien ou syrien.Les djihadistes maghrébins s'apprêteraient-ils, comme leurs «frères» d'Irak et de Syrie, à lancer l'organisation de l'Etat islamique du Maghreb el-Aqsa sur le modèle de l'Etat islamique en Irak et au Levant ' C'est du moins ce que croit savoir un des plus grands journaux marocains en arabe, Assabah. Des représentants des djihadistes du «grand» Maghreb (du Maroc à l'Egypte) et du Sahel (du Soudan au Mali, via le Tchad, le Niger, le nord du Nigeria) s'apprêteraient à se réunir en «conclave» pour élire leur émir. Le lieu de cette réunion serait encore secret et mettrait les services de sécurité de la région sur les dents, selon le site marocain Kiosque-360. Le modèle du Moyen-Orient Fantasme ' Réalité ' Difficile à savoir dans l'immédiat, sinon que l'information est plausible et logique. On se souvient que les groupes djihadistes algériens, en particulier le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), qui est à l'origine d'Aqmi, étaient en fort mauvaise posture et en perte d'influence lorsque leur émir Abdelmalek Droukdel, en 2006, a demandé à se rallier à Al-Qaïda pour redorer son blason. Il ne fut adoubé qu'en janvier 2007, en partie parce que la «maison mère» demandait quelques hauts faits d'armes (enlèvements d'étrangers en particulier) pour être admis dans l'organisation. En outre, les djihadistes du Maghreb, d'Aqmi ou d'Ansar al-Charia (Tunisie et Libye), entre autres, regardent tous vers le Moyen-Orient. Ils y trouvent leurs modèles et inspirateurs. Abdelmalek Droukdel, émir d'Aqmi, a pris pour nom de guerre Abou Moussa Abdelwadoud en hommage à Al-Zarqaoui, le chef d'Al-Qaïda en Irak qui fut tué par les Américains en 2006.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)