Algérie

Discours du cœur

Discours du cœur Dieu a dit : "Prosterne-toi et approches-toi" (Coran 96, 19) ; l’acte rituel de prosternation confirme cette dépendance en symbolisant le dépouillement individuel. Appuyer la plus noble partie de son corps sur la terre d’où l’on est issue et où l’on retourne est l’abandon de toute arrogance et de tout orgueil face à Son immensité. Sans cette indigence, point de richesse. Notre petitesse est Sa Grandeur et Sa proximité.Tant qu’on ne s’est pas lavé de toute prétention d’être une réalité en soi, on ne peut être lumineux de l’Eternelle Présence. Le cœur se soumet en contemplant la Majesté divine ; la langue exprime avec éloquence cette soumission. L’orientation (qibla) en direction de la Kaaba de la Mecque, symbolise l’intention (tendre vers) de toutes les puissances de l’être devant être dirigées vers Dieu. L’Orant ainsi orienté va évolué selon les positions à observer durant la prière. D’abord debout, il est le pivot qui correspond à la hiérarchie spirituelle ; incliné, il évolue dans les possibilités de ces degrés ; prosterné, il s’efface dans la Proximité divine ; assis sur les talons, station d’équilibre, il témoigne de la permanence de cette proximité. "Il est bon de te tenir droit, à condition de se prosterner (…) Et s’i n’y a pas en l’homme la droiture, la grandeur, la noblesse, comment l’humilité pourrait-elle exister ?" (Sultan Valad) Les prières quotidiennes accordées au rythme du soleil, sont au nombre de cinq : Aube, début d’après-midi, après-midi, couchant et nuit. En cas d’empêchements, on peut regrouper les prières et/ou conjoindre les deux prières de l’après-midi. Si on est handicapé ou malade, on accomplit mentalement les gestes qu’on ne peut exécuter. Si on habite un pays où les nuits durent un certain temps, on s’accorde sur les heures du pays le plus proche. Enchaîné, chez les esquimaux ou sur une île déserte, on peut toujours pratiquer le rituel islamique.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)