Algérie

Discours du cœur

Au tout début, l’Hégire Il s’est passé 1427 années à compter de l’émigration du Prophète Muhammad de la Mecque vers Médine, en septembre 622 E.C., événement désigné par le terme hijrah (ou hégire en français). Ce voyage est l’un des événements majeurs de l’histoire musulmane. Les premiers musulmans étaient très durement persécutés et torturés à la Mecque par la puissante tribu de Quraysh. Les musulmans étaient alors peu nombreux et une grande partie d’entre eux étaient des esclaves. Incapables de repousser la main de leurs persécuteurs, tout ce qu’ils pouvaient faire était de patienter jusqu’à ce que Dieu leur donne une autre issue. La douzième année de la mission prophétique, douze hommes de la ville de Yathrib (l’ancien nom de Médine) se rendirent à la Mecque pendant la saison du pèlerinage et rencontrèrent Mohamed à Al-‘Aqabah. Ayant entendu son message, ils embrassèrent l’islam et déclarèrent leur foi lors du Premier Serment d’Al-‘Aqabah. Le Prophète envoya Mus‘ab Ibn Oumayr avec eux à Yathrib pour leur enseigner la religion. Mus‘ab réussit à convertir beaucoup de gens à l’islam. L’année suivante, en juin 622 E.C., soixante-treize hommes et deux femmes de Yathrib se rendirent auprès du Prophète pendant le pèlerinage et lui prêtèrent allégeance, ce fut le Deuxième Serment d’Al-Aqabah. Ils promirent de le protéger et d’aider les musulmans de la Mecque à se réinstaller dans leur ville. Cette délégation constituait le noyau de musulmans qui reçurent par la suite le nom de Ansâr, littéralement les Auxiliaires ou les Secoureurs, des musulmans originaires de Yathrib, ville rebaptisée Al-Madînah Al-Mounawwarah - la Cité Illuminée - ou Médine. Les musulmans quittèrent progressivement la Mecque, par petits groupes, pour ne pas attirer l’attention des Qurayshites. Finalement, les Qurayshites se rendirent compte de ce qui se passait et essayèrent d’empêcher nombre d’entre eux de partir. L’histoire relate de nombreux récits à propos de ces hommes et de ces femmes qui abandonnèrent leurs maisons, leurs biens, et leurs familles pour avoir la possibilité de pratiquer librement leur religion à Médine.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)