Algérie

Des routes coupées au Centre du pays et des dizaines d?habitations effondrées


Tempête et pluies font des dégâts Autant le retour de la pluie était pieusement désiré, après des semaines d?angoisse, autant les cieux ont su cultiver les extrêmes. Pluie, neige, vents violents et tempêtes de sable se sont abattus le week-end dernier sur les différentes régions du pays, faisant à la fois des heureux, des dégâts et des victimes. Les perturbations atmosphériques qui affectent le pays depuis mercredi ont persisté jusqu?à hier après-midi, indiquent les services de météorologie, sont dues à une dépression atmosphérique centrée sur l?ensemble du bassin méditerranéen qui a provoqué des courants en provenance du nord-ouest accompagnés d?air froid et de vents très forts atteignant une vitesse de 90 km/h sur les régions du Nord et 100 km/h à Djelfa et Hassi R?mel. Les températures ? qui ont enregistré une baisse ? n?ont pas dépassé 12 degrés à Alger, alors qu?elles ont oscillé entre 12 et 17 degrés sur les régions côtières et entre 9 et 10 degrés sur les Hauts- Plateaux. S?agissant de la pluviométrie (mercredi), 30 mm ont été enregistrés à Alger et ses environs. Les services de météorologie prévoient 150 mm dans plusieurs wilayas du pays, dont Chlef, Tissemsilt, Aïn Defla, Tipaza, Alger, Blida, Médéa, Boumerdès, Bouira et Béjaïa. D?après le bulletin de l?Office national de météorologie, la vitesse du vent diminuera progressivement sur les wilayas du Nord et variera entre 40 à 50 km/h à partir d?aujourd?hui et qui connaîtra « une amélioration provisoire » avant le retour des pluies et des vents à partir de dimanche prochain. Plusieurs vols intérieurs prévus par la compagnie Air Algérie ont été annulés en raison du mauvais temps, a indiqué à l?APS le service d?information de l?aéroport Houari Boumediène. Outre l?annulation de certains vols, notamment vers les destinations de Aïn Témouchent, El Oued et Adrar, des retards ont été enregistrés concernant d?autres vols intérieurs. Les services de la Protection civile ont effectué, jeudi dernier, de multiples interventions suite à l?effondrement de toits et murs de bâtisses à travers les régions du pays. La perturbation a été à l?origine de l?effondrement partiel d?un toit d?une habitation individuelle à Kadiria, dans la wilaya de Bouira, causant des blessures à une fillette. A Draâ El Mizane, dans la wilaya de Tizi Ouzou, les rafales de vent ont eut raison des toitures de nombreuses habitations du bidonville Senana. Selon notre correspondant sur place, 16 familles ont été touchées. Certaines d?entres elles ont été prises en charge par l?hôpital Krim Belkacem, d?autres ont été hébergées dans une école primaire. La Protection civile fait état de 4 familles seulement ayant été sinistrées. Deux écoles de la commune et une autre à Bouzeguen ont, par ailleurs, subi des dégâts similaires. Dans la région du centre du pays, nettement la plus touchée, plusieurs routes ont été coupées suite aux intempéries de jeudi dernier, indique un communiqué de la Gendarmerie nationale. Les dégâts sont localisés principalement au niveau d?Alger, de Boumerdès, de Tipaza, de Bouira, de Djelfa et de Laghouat. Les eaux de pluie sont à l?origine de la fermeture de la RN67 reliant les localités de Koléa et Birtouta à hauteur de la ferme Hadadou, commune de Mahelma (w. d?Alger), ainsi que la RN5 reliant Boumerdès et Bouira, au lieudit virage Tiza, commune de Beni Amrane. Neige à Djelfa et tempête de sable à Naâma A Boumerdès, les eaux de pluie ont causé la fermeture de la RN68 reliant Bordj Menaïel et Djinet, à hauteur du carrefour Boulafred, ( Bord Menaïel), et du CW 35 reliant Laghata et Si Mustapha. A Tipaza, les fortes pluies ont fait débordé de son lit l?Oued Mazafran causant la fermeture de la RN67 reliant la ville à Alger, à hauteur de Oued Mazafran, commune de Koléa et du pont de Oued Boukerdane, commune de Hadjout. Suite à ces intempéries, 13 habitations ont été inondées à Haouch Khemili (Koléa). Les sinistrés ont été, d?après les gendarmes, pris en charge par les autorités locales. Dans la wilaya de Bouira, les chutes de neige ont été à l?origine de la fermeture de la RN15 reliant Bouira et Tizi Ouzou au lieu dit col de Tirourda, (Bir Ghbalou) et de la RN30 reliant Bouira et Tizi Ouzou au lieudit Tizi Koulal, dans la commune de Saharidj. Les eaux de pluie ont causé également la fermeture de la RN40 reliant Djelfa et Médéa au lieudit Habil, commune de Benhar, dans la wilaya de Djelfa, rapporte-t-on dans le communiqué, ajoutant que deux enfants, qui se dirigeaient à pied vers leur maison située au village de Aïn Karma, commune de Berine, se sont noyés dans les eaux de Oued Harbet en crue et leur père s?en est sorti indemne. La station météo de Djelfa annonçait hier de fortes chutes de pluie et de la neige pour les prochaines 48 heures avec une intensité variable, précisant que la neige sera visible sur les reliefs de plus de 1000 m. Quant au vent violent soufflant sur la région, la vitesse pourrait atteindre les 100 km à certains endroits du nord, de l?est, et du centre de la wilaya. A Laghouat, le sable a été à l?origine de la fermeture du CW 230 reliant Laghouat et El Bayadh à hauteur du village Lalmaia, et suite aux vents violents, le mur d?une habitation située au centre-ville de Tadjmout s?est effondré sans faire de victime. A Naâma, une tempête de sable a fait plusieurs victimes dont un septuagénaire. Quatre personnes ont été grièvement blessées, indique la Protection civile. La tempête a provoqué l?effondrement des murs de nombreuses habitations. Les vents qui ont dépassé les 110 km/h ont occasionné, par ailleurs, des ruptures intermittentes du courant électrique paralysant l?activité commerciale et ont été à l?origine de l?annulation des festivités prévues dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la femme. En moins de 24 heures, les unités de la Protection civile ont effectué 26 interventions, en raison de renversement de véhicules, destruction de poteaux électriques, arrachement d?arbres et amoncellement de sable au niveau des RN6, 22 et 47.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)