Algérie

Des postes d'emploi dans les travaux publics

Le ministre des Travaux publics Amar Ghoul a donné hier, lors de sa rencontre à l’hôtel Riadh à Sidi Fredj avec les directeurs des travaux publics des 48 wilayas, plusieurs directives sur « la qualité » dans la réalisation des projets du secteur.

Cette réunion-bilan prend en cette fin d’année 2006 une autre dimension. Son importance réside dans le fait qu’elle intervient à un moment où tous les projets du secteur connaissent leurs débuts de réalisation, a souligné le ministre. Faisant un bilan sur l’année 2006, il a rappelé le départ des grands projets inscrits dans le plan 2005-09 notamment l’autoroute Est-Ouest, les rocades, le lancement des infrastructures portuaires et aéroportuaires. La dotation de certaines wilayas en engins de chasse-neige et en matériel contre l’ensablement pour d’autres. Amar Ghoul a évoqué également la revalorisation du métier de cantonnier qui a permis la création de 500 structures d’entretien des routes et ouvrages publics et pas moins de 15 parc régionaux de matériel.

Passant de 5% en 2003 puis à 7,1% en 2005, le taux de croissance du secteur a atteint en 2006 les 8,8%. L’appel du ministre aux spécialistes (ingénieurs et techniciens) des travaux publics pour se rapprocher des directions des TP des wilayas, conforte bien que le secteur aura besoin de recrutement massif pour la réalisation des ces projets. Il a estimé que 77.000 emplois sont à créer pour ces projets.

Outre les retombées sur l’économie du pays et sur l’emploi, l’aspect de la qualité dans la réalisation a également été abordé. « Tous les projets doivent s’intégrer dans l’environnement », les entreprises retenues pour la réalisation de l’autoroute et rocades doivent, sur ce plan, « veiller au respect des clauses des cahiers de charges ». Elles auront la tâche, désormais, de réaliser leurs tronçons routiers en veillant à l’environnement par la plantation d’arbres aux abords des voies. Le ministre a sollicité les paysagistes à s’impliquer dans cette tâche. « 25 millions de m² qui se trouvent aux abords de ces projets de routes doivent être boisés et aucun tronçon ne sera réceptionné si ce volet n’est pas respecté », a-t-il insisté. « La qualité n’est plus un accessoire », a-t-il réitéré à l’attention des cadres de son secteur. La maîtrise du contrôle et du suivi, le coût, la réalisation, l’intégration de nouvelles techniques ont été également abordés. Il citera sur ce dernier point la formation de 1.400 cadres du secteur qui ont été initiés en 2006 aux nouvelles technologies dans les travaux publics.

Par ailleurs et suite aux craintes affichées çà et là par des citoyens particulièrement au sud d’Alger au sujet d’expropriation de leur terre ou habitation qui se trouvent sur le tracé de la rocade Zeralda-Boudouaou, le ministre des Travaux publics s’est longuement attardé sur la question des indemnisations lors d’un point de presse en marge de ces travaux. Il a rassuré que 20 milliards de DA ont été dégagés pour les opérations d’indemnisation pour l’année 2006-07. Il indiquera que les principes retenus à la suite des journées d’étude organisées en présence des cadres du ministère, des domaines et de wilayas concernent l’évaluation et le dialogue avec les propriétaires pouvant être touchés par l’expropriation. La réforme introduite, selon le ministre, consiste à indemniser « juste et équitablement ».

Il précisera que ces expropriations prennent en considération le lieu et la valeur du terrain et du bâti qui varient d’une région à l’autre, de proposer également des formules de substitution aux concernés. Autrement dit faire de son mieux pour étudier toutes les options afin de les satisfaire de la façon la plus juste. Il indiquera, en dernier, que « l’indemnisation doit se dérouler à l’amiable sans recourir à la justice ».


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.

email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)