Algérie

Dépenses classiques en hausse à Aïn Berda


Y a-t-il dans la commune de Aïn Berda, à une trentaine de kilomètres de Annaba, des dépenses contestables ? La majorité des habitants de cette grande agglomération répondra par la négative. Pour beaucoup, bien qu?à vocation agropastorale, leur commune, chef-lieu de daïra, bénéficie de l?un des plus faibles budgets de la wilaya. Elle se situerait loin derrière Berrahal, El Hadjar et El Bouni. Ce que semble démentir la sérénité affichée par les élus de cette agglomération située à la limite territoriale avec la wilaya de Guelma. Les citoyens s?interrogent sur la hausse des dépenses classiques, telles que celles consenties pour l?amélioration du cadre de vie des habitants. Réorganisé pour être plus efficace, le ramassage des ordures se fait une fois par jour. Et si l?éclairage public est quotidiennement suivi, particulièrement sur le boulevard principal très fréquenté en fin d?après midi, la construction des kiosques et des locaux commerciaux est impatiemment attendue par les jeunes au chômage.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)