Algérie

DEFILE DE MODE


Parfum de yasmina La grande couturière Yasmina a présenté, avant-hier, dans l?enceinte du patio du palais de la Culture à Alger, sa dernière collection printemps-été 2004 intitulée « Si El-Djazaïr m?était contée », dédiée aux moudjahidate, ces combattantes de la Révolution algérienne de 1954 contre la colonialisme français et ce devant un parterre d?invités de marque. Prévu à 20 h, le coup d?envoi de la soirée ne sera donné qu?à 21h10. Un ouf de soulagement se devinait sur le visage des invités. Selon certaines indiscrétions, ce retard serait dû au prolongement d?un dîner offert dans la cantine du ministère de la Culture en l?honneur de certains invités. Parmi ces derniers, figuraient entre autres la ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi, le ministre de la Santé, Mourad Redjimi, des personnalités du corps diplomatique et un grand nombre d?artistes, dont El Hachemi Guerrouabi, Mohamed Lamari, Sid Ali Kouiret, Boudjemâa El Ankis, Cherif Kortebi...Après une brillante prestation donnée par l?orchestre andalou, dirigé par le maître Sid Ahmed Serri, et le passage sur scène de la chanteuse Nardjess, qui a repris quelques standards et titres phares du répertoire de la chanteuse Fadéla D?ziria, le défilé commencera au grand bonheur de la gent féminine... et masculine. Clémence du temps, une brise légère agrémentant un effet éolien, et ce, particulièrement en faveur des mannequins. C?est sur un fond musical entraînant que les filles au charme fou et à la taille filiforme exhiberont avec professionnalisme différentes tenues algériennes. En fait, la talentueuse couturière Yasmina a proposé un voyage initiatique en exhumant les plus beaux costumes de l?Algérie profonde. En effet, dans cette belle parade de prêt-à-porter, on pouvait reconnaître la tenue de Bnet Eziban, une double djallaba en lin froissé champagne, Bent Beni Mezghena, habillée d?un caraco en organdi incrusté d?or, rebrodé et perlé avec seroual en shantung bleu pétrole ou encore Bent N?zar revêtant un débardeur dos nu en tulle champagne brodé or avec une jupe en feuilleté de tulle et de soie satinée, perlée et rebrodée or. Ce show a eu le mérite d?allier la parfaite qualité des tissus, pour la plupart brillants, au chatoiement des couleurs pastel. Yasmina a eu l?ingénieuse et géniale idée de rehausser ses créations traditionnelles par le port de magnifiques bijoux en argent et en or.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)