Oran - Patrimoine Historique

Découverte à Oran de cinq nouveaux sites historiques


Des vestiges historiques, remontant aux périodes hispanique et ottomane, ont été mis au jour récemment, au cours d'une opération
de démolition d'habitations précaires à Haï Essanaouber (ex-Planteurs) à Oran, a-t-on appris de la directrice de la culture de la
wilaya.
Ces vestiges, au nombre de cinq, ont été découverts à l'occasion de l'opération de démolition, entamée il y a un mois après le relogement des habitants de cette cité dans des habitations nouvelles, a indiqué la même source, précisant que les équipes chargées des fouilles ont pris toutes les mesures pour préserver ces sites.
Ces découvertes, a indiqué le responsable de la subdivision archéologique au niveau de la Direction de la culture, M. Ourabah Massinissa, ont été réalisées au vieux palais, non loin de la caserne de Bab-El-Hamra et à la vieille Casbah d'Oran, où vivaient depuis longtemps 270 familles qui avaient entrepris des travaux ayant masqué les sites mis au jour.
Ces découvertes sont “des inscriptions hispaniques qui étaient gravées sur le fronton et à l'intérieur du palais”, “des tunnels hispaniques”, “le fortin de San Pedro”, “la porte des Mérinide” et “les véritables bains turcs”, édifiés durant la période du bey Bouchelaghem, a indiqué la même source. L'ancien palais, qui constitue le noyau qui a donné naissance à Oran compte en plus des vestiges nouvellement mis au jour, 28 autres sites historiques répertoriés, a indiqué le responsable du secteur précisant que des
équipes de la Direction de la culture entreprennent des visites quotidiennes sur les lieux pour les préserver des actes de déprédation et pour éviter qu'ils ne soient squattés par de nouveaux occupants. APS

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)