Algérie

CSC - ASK : Que le meilleur l'emporte !

CSC - ASK : Que le meilleur l'emporte !
Perpétuer la tradition et rester la bête noire du CSC.
Il faut dire que le match d'aujourd'hui entre les Constantinois du CSC et les Khroubis de l'ASK devrait drainer la grande foule au stade Hamlaoui. Admettre qu'il existe une réelle dualité sportive est un fait palpable. Et c'est d'ailleurs ce qui a motivé les supporters des deux camps à se préparer activement à ce rendez- vous. Les deux antagonistes vont devoir utiliser leurs atouts majeurs pour sortir victorieux d'un match plaisant et indécis à la fois. Dans les deux formations, l'on croit dur comme fer que tout pourrait arriver sur un match et les staffs techniques peaufinent chacun à sa manière la préparation de son équipe. Une certitude c'est que l'ambiance devrait atteindre son paroxysme car en plus des Sanafirs connus pour leur apport à Hamlaoui il devrait y avoir une forte présence Khroubie du fait de la courte distance séparant les deux villes. Beaucoup de paramètres qui donneront à cette rencontre un cachet particulier.
Des réaménagementsdans l'effectif
Tout au long de la semaine d'avant match, le coach Bouarata a tenté de trouver des solutions au problème posé par certaines indisponibilités de ses éléments. Un facteur qui est devenu courant depuis l'entame de l'actuelle saison. Pour ce match devant les Khroubis, il va devoir mettre en place un système de jeu qui tiendrait compte seulement des joueurs aptes physiquement. Il se passera des services de certains pas complètement rétablis de leur blessure. Ce sera le cas du milieu de terrain Naït Yahia, du défenseur Sam Nouredine, de l'attaquant Bouguera et d'autres encore. Seul Dahmane aurait des chances de prendre part à une partie de ce match du fait qu'il a récupéré un tant soit peu de sa blessure. Même Efossa, touché à l'entraînement, pose quelques inquiétudes au staff technique.
Naït Yahia, Ziti et Cheniguer non concernés
Sans toutefois avoir l'effectif officiel des dix-huit éléments concernés par le match du Khroub, il semblerait que Naït Yahia, Ziti et Cheniguer seraient hors des calculs de l'entraîneur Bouarata. Les retours du défenseur Sam Nouredine et des deux attaquants Ghodbane et Dahmane ne sont pas étrangers à ces remaniements dans le groupe.
Départ hier à Aïn M'lila
Juste en fin de séance de la matinée d'hier, le groupe clubiste devait prendre le chemin de la ville d'Aïn M' lila, distante de Constantine d'une cinquantaine de kilomètres. Il passera la nuit de l'avant match éloigné de cette pression grandissante au sein de la ville des Ponts. Il faut dire que ce n'est pas quelque chose de nouveau puisque cette façon de faire a été appliquée pour les rencontres passées. L'équipe ralliera le stade Hamlaoui deux heures avant le coup d'envoi.

Lemaïci : «On se doit de réagir dans ce match»
nnPour le défenseur central Lemaïci, ce match constitue un virage délicat dans le parcours de l'équipe : «C'est certain qu'après la dernière défaite contre le MCO à Oran le groupe est devant ses responsabilités de réagir et de prendre les points de la rencontre en y mettant bien des moyens sans calculs particuliers. Notre adversaire viendra avec la ferme détermination de faire quelque chose et c'est légitime. Nous avons travaillé dans la sérénité pour être au top et faire plaisir à nos nombreux supporters qui, comme nous, ont encore en travers de la gorge la dernière contre performance. Ce sera difficile, mais nous sommes animés de volonté à nous surpasser pour que les points puissent rester dans notre camp. Nous connaissons aussi notre vis-à-vis du jour pour ne rien lui concéder en étant concentrés tout au long de ce match. L'heure n'est pas aux calculs, mais à la réaction sur le terrain et le message de l'entraîneur a été des plus clairs pour tous mes coéquipiers.» Pour rappel, le joueur concerné a du écourter sa dernière séance d'entraînement après avoir ressenti une vive douleur au genou. Du côté du staff médical, on reste optimiste quant à la participation de ce défenseur pour cette rencontre face à l'ASK.
Dahmane : «Je me sens d'attaque»
L'attaquant Dahmane qui brille par une absence qui a trop duré selon certains, serait sur le point de retrouver sa place dans l'échiquier clubiste. Il semble animé d'assez de volonté à remplir son rôle d'attaquant capable de redynamiser la défense adverse : « J'estime avoir récupéré un tant soit peu de mes moyens physiques. Certes je suis encore à court physiquement mais j'ai la volonté nécessaire de me surpasser pour peu que je sois épargné par cette douleur que j'avais il y a peu de temps. Dans le cas où l'entraîneur me ferait confiance, je ne lésinerais pas sur les efforts pour donner le plus escompté à notre réseau offensif et que le meilleur l'emporte. Selon les informations obtenues ça et là, je pense que le match de ce samedi est assez difficile et nous allons avoir besoin de toutes nos capacités tant morales que physiques. Il y a de la soliditarité dans notre camp et cela est un facteur des plus encourageants pour mes coéquipiers. »
Bouarata tempère les ardeurs
Le coach clubiste reste pour cette fois-ci très modéré dans ses propos et évite volontairement de mettre une pression supplémentaire en matière de déclaration : «C'est un match comme tous les autres et chaque formation va se dépenser sans compter pour prendre les points de la victoire. On sait les difficultés qui nous attendent et nous avons pris nos mesures pour donner le meilleur visage à notre équipe. Que le fair-play soit total et que le meilleur l'emporte !» Au sujet de l'effectif censé prendre part à ce rendez vous, il dira en substance : «J'utiliserai les éléments les plus aptes à remplir leur rôle car nous connaissons une phase assez particulière dans ce domaine.»
Pas de révision du prix des tickets
Comme annoncé dans notre édition d'hier, la proposition du club de revoir à la baisse le prix d'entrée pour la partie gradins n'a pas été acceptée par l'administration du stade Hamlaoui. Ainsi donc, elle vient de confirmer que le tarif appliqué serait généralisé tant aux gradins qu'à la tribune couverte et serait de l'ordre de 300 dinars. La déception chez beaucoup de supporters était tangible dès l'annonce de cette mesure.
Mesures de sécurité exceptionnelles
L'engouement affiché par les supporters des deux camps n'a pas laissé indifférents les organisateurs de ce rendez-vous en matière de sécurité. Tout un programme a été concocté en vue d'éviter le moindre dépassement et assurer une totale sécurité aux présents à ce match. Les Khroubis auront leur position sécurisée au niveau des gradins et seront bien encadrés. L'on croit savoir que le nombre d'agents de sécurité aurait été revu à la hausse pour que tout puisse se dérouler sans embûches. Même l'administration du stade a dû faire des efforts supplémentaires en matière de nombre de portes d'accès, d'horaires d'ouverture, de canalisation des spectateurs et autres.
-
Perpétuer la tradition et rester la bête noire du CSC
Une semaine après le bon nul réalisé face aux Sétifiens, la bande khroubie a rendez-vous avec un derby local face au CSC, un match important pour les deux équipes en manque de succès ces derniers temps. Les Rouges iront à Hamlaoui avec la ferme intention de réaliser un bon résultat, car ils partent avec un léger avantage moral par rapport aux poulains de Bouarrata. Ce dernier, désabusé par la défaite de son équipe le week-end dernier face au MCO, a longuement parlé à ses joueurs pour les remotiver afin de bien réagir ce soir dans un derby qui sera chaud, mais pour les Khroubis, c'est un peu le contraire, le nul face à l'ESS à ramené la confiance et la sérénité au groupe de Khezzar, les coéquipiers de Bounab veulent surprendre le CSC dans son fief afin de perpétuer la tradition.
Le CSC est un bleu aux yeux des Khroubis
Pendant les quinze derniers jours passés, les Sanafirs n'ont pas trouvé mieux que d'enchaîner des déclarations dans la presse pour parler de la rencontre de ce soir face à l'ASK. Il faut dire que ce bruit inutile des Clubistes n'a pas d'autre explication que de motiver les supporters à venir en masse et faire le nécessaire pour intimider les Rouges, chose que les coéquipiers de Zouak semblent désintéressés par ce genre de guerre médiatique et qui devront montrer beaucoup de maturité pour ne pas tomber dans le piège.
La pression sera sur les Clubistes
Après sa dernière défaite la semaine dernière, le CSC aura sur ses épaules la pression de 50 mille spectateurs ce soir, une situation à
laquelle peu de joueurs peuvent faire face. L'ASK, étant habitué à ce genre de pression, jouera librement cet après-midi, car le gain de la rencontre de ce soir sera un bonus.

Khezzar jouera la carte de la prudence
Pour éviter tout mauvais démarrage comme contre la JSK et l'ESS, le coach khroubi a insisté tout au long de la semaine sur le relâchement des premières minutes des rencontres, un problème qui a coûté cher à l'ASK dans les deux journées précédentes, pour cela, on ne s'étonnera pas si on voit un repli en défense dès le départ, car les copains de Zouak veulent se rassurer et jouer plus à l'aise après, et comme le CSC n'est pas du tout une machine à gagner comme le pensent certains, les Khroubis comptent évidemment sur les moments de doute des Vert et Noir pour les surprendre, une stratagie familière à Khezzar, car il connaît parfaitement l'adversaire.
-
Helalchi au sifflet
La commission des arbitres a désigné monsieur Helalchi, un arbitre pas très connu dans le bataillon qui n'a pas encore dirigé un derby dans sa jeune carrière.
La rencontre en direct sur le petit écran
soir sera diffusée en direct, ce qui serait une première cette saison pour l'ASK. Le match sera retransmis sur les trois chaînes, terrestre, amazighe et A 3.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)