Algérie

Crise du lait en sachet, manque de liquidités et hausse des prix


Depuis déjà deux mois, nonobstant quelques périodes de répit, la crise des liquidités semble s’installer dans la durée. Bien que de l’argent ait été réceptionné avant le week-end dernier, il n’est guère aisé de satisfaire tous les citoyens dont certains sont contraints de patienter des heures durant pour espérer récolter quelques dizaines de billets de banque. Pour d’autres, la surprise était grande, puisqu’ils se sont vus forcés de «traîner» des milliers de dinars… en pièces de monnaie. On craint même que cette crise ne devienne quotidienne pour les fonctionnaire, travailleurs et autres retraités. Une vraie hantise ! En plus du manque de liquidités, qui a par ailleurs découragé beaucoup de penser au mouton de l’Aïd, la pénurie du lait en sachet est venue s’ajouter aux tourments du citoyen. Les quantités disponibles, selon des épiciers, sont dérisoires. L’un d’eux nous dira qu’il s’est vu contraint de ne céder qu’un seul sachet à ses clients habituels, afin de satisfaire le maximum de personnes. Un autre nous dira que les files d’attente commencent à se former juste après la prière d’El Fedjr. Certains épiciers qui arrivent après le passage du camion ravitailleur, ont eu la désagréable surprise de voir des quantités de sachets de lait disparaître. Pour couronner le tout, la mercuriale s’est mise aussi de la partie. Un tour au marché des fruits et légumes révèle une hausse vertigineuse des prix, apparemment sans la moindre raison logique, mise à part l’approche de la fête de l’Aïd. Malheureusement, ce sont des pratiques qui se répètent chaque année, mais qu’on n’arrive pas à juguler.                                                 
 

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)