Algérie

Crime de Dar El Beïda

Le mis en cause condamné à 20 ans de réclusion Accusé dans une affaire d’homicide volontaire, le mis en cause L.S. a été condamné, hier, par le tribunal criminel de la Cour d’Oran, à la peine de vingt ans de réclusion. Les faits de cette affaire remontent au début du mois de ramadan de l’année passée, au niveau du marché de Dar El Beïda, où une dispute, entre un marchand de poisson, la victime, H.H. et un autre jeune, le mis en cause, aboutira à un drame. Selon des témoignages, le mis en cause aurait interpellé vulgairement une fille et sa mère, et la victime a pris ma défense des deux femmes, ce qui mettra L.S. hors de lui. Se sentant humilié, ce dernier portera à sa victime un coup de couteau et prendra la fuite. Evacué aux urgences, la victime rendra l’âme. Arrêté, le prévenu dira qu’il n’a fait que se défendre face à un danger imminent. Toutefois, le témoignage des riverains démentira ses déclarations. Présenté devant le magistrat instructeur, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt pour les griefs cités plus haut. Appelé, hier, à la barre, L.S. montera tout un scénario pour se disculper. Votre honneur, dira-t-il, à l’intention du magistrat de l’audience, c’est le mis en cause qui m’a menacé avec une barre de fer. Certes, j’avais un couteau, mais je ne lui ai pas porté de coup direct. C’est suite à la dispute qui nous a opposés qu’il est tombé de lui-même sur le couteau. Ces déclarations ont été balayées par le témoignage de la mère de la jeune fille. Citée à la barre, la femme affirmera que la victime n’avait rien dans les mains lorsqu’elle a été agressée par l’inculpé avec un couteau. Lors de son réquisitoire, le représentant du ministère public a requis la perpétuité à l’encontre du mis en cause. La défense plaidera les circonstances atténuantes. Au terme des délibérations, le mis en cause a été condamné à la peine de vingt ans de réclusion.   Hasna Y.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)