Algérie

Crime crapuleux à Sid Djillali

La mort suspecte d?un quadragénaire dont le corps a été découvert, le week-end dernier, à la périphérie nord de la ville de Sidi Bel Abbès, vient d?être élucidée par la brigade criminelle de la police judiciaire (PJ). Selon les premiers éléments de l?enquête, la victime, gardien de nuit à la maternité, aurait été passée à tabac avant qu?elle ne soit « assassinée par strangulation ». Les auteurs présumés de ce crime, décrit comme passionnel, ne sont autres que l?épouse de la victime et un individu âgé de 48 ans. L?autopsie effectuée par le médecin légiste de l?hôpital de Sidi Bel Abbès sur la victime a, selon la PJ, contredit les déclarations faites par l?épouse lors de sa déposition et a conclu à la thèse de l?assassinat. Les deux suspects ont été présentés hier devant le magistrat instructeur. Plus tragique encore, la fille de la victime a été également mise en cause dans ce meurtre et est suspectée de non dénonciation du crime.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)